Partagez | 
 

 Be sure to wear some flowers in your hair...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vincent Van Gaugh
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : NOBODY

▲ Bavardages : 60

MessageSujet: Be sure to wear some flowers in your hair...   Lun 21 Mai - 22:02


Vincent Van Gaugh

Grow me a garden of roses.


Informations Générales


 
IDENTITÉ : Vincent Van Gaugh
SURNOM / NOM DE CODE : Vinc’. Le Hippie, aussi.

ÂGE : 22 ans..
DATE & LIEU DE NAISSANCE : 9 avril 1996, Chicago.
NATIONALITÉ : Américain.

SITUATION MATRIMONIALE : Invisible.
ORIENTATION SEXUELLE : Inexistante.. 

METIER : Etudiant sans études.
LIEU DE VIE : L’institut Williams.
AVATAR : Robert Sheehan.
CREDIT AVATAR : Angel Dust


Parlons un peu de toi


CARACTERE : Vincent est timide, très timide, et possède une confiance en lui proche du zéro absolu. Comme beaucoup de jeune de son âge, particulièrement les jeunes mutants, Vincent a beaucoup de mal à définir sa place. A trouver sa place. Il ressent un constant malaise, qu'il ne parvient ni à endiguer, ni à définir, ni à expliquer. C'est juste... En lui. Souvent, il a l'impression de ne pas être sur la même timeligne que les autres, de n'être qu'un spectateur, même de sa propre existence. Cela l'attriste et le stresse énormément. Ce qui le rend assez maladroit, renfermé et souvent un peu perdu face à tout ce qui l'entoure. Mais Vincent est aussi un garçon généreux et d'une grande empathie, même si il demeure d'une grande discrétion.

PARTICULARITÉS : Vincent a une cicatrice sous le menton, du à une raclée qu'il a prise lorsque son père a apprit qu'il était un mutant. Il n'a plus aucun contact (courtois) avec sa famille depuis son émigration vers le Dôme. Vincent sent naturellement une odeur florale indéfinissable.



Be careful of the... race


Un institut pour mutants... Et pourquoi pas une garderie ? Que pense ce personnage du complexe géré par le Professeur Williams ? Pourquoi ? : Vincent ne s'y sent pas à l'aise, mais Vincent ne se sent à l'aise nul part. Il trouve ça bien pour les mutants ayant besoin d'un nouveau foyer, d'une nouvelle famille, ou un endroit où apprendre à contrôler leur pouvoir, mais en tant que 'jardinier' il se sent comme un tas de lierre sur le côté du tableau.

Où en est-il de sa manipulation de pouvoirs ? Et d'ailleurs, quels sont-ils ? : Vincent manipule l'élément botanique, ce qui signifie qu'il peut faire pousser n'importe quelle plante par sa simple pensée. Le problème majeur étant que son pouvoir agit souvent 'malgré lui', se calquant sur ses émotions et ses ressentis, et Vincent remercie en général doublement le ciel que personne ne connaisse le langage des fleurs de nos jours. Cela dit, Vincent ne comprend pas l'ampleur de son pouvoir, pour lui il fait 'juste pousser des fleurs'.

Que pense-t-il du Dôme et de Praedam Hill ? : Il s'en fiche. Ici ou ailleurs, qu'est-ce que ça change?



Et toi, marionnettiste ?

Je m'appelle encore et toujours P. et j'ai encore et toujours 25 ans. 
J'ai connu le forum grâce à Nyx, Opy, Davy, et je le trouve
Mon personnage est un inventé créé par moi
Je possède plusieurs double compte, et c'est Emma de Mucha, Lior Klimt, John Waterhouse.
Le mot de la fin : J'aime le mimosas !


Revenir en haut Aller en bas
Vincent Van Gaugh
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : NOBODY

▲ Bavardages : 60

MessageSujet: Re: Be sure to wear some flowers in your hair...   Lun 21 Mai - 22:07


Raconte nous ton histoire

Hello from the other side




Don't know who I am anymore.


Parfois, on croit savoir qui l'on est, et on se révèle être tout autre. Parfois, on pense avoir une destinée, et on se rend compte que le monde et plat et sans envergure. Et parfois, on s'appelle Vincent Van Gaugh, et il est impossible de se sentir à sa place.
Cela avait commencé bien avant qu'il ne découvre qu'il était mutant. Depuis tout petit, le monde n'avait eue de cesse de l'informer qu'il avait un homologue connu. Une bonne blague de la part de ses parents sans doute. Peut-être une sorte de bon présage, une façon d'attirer la bonne étoile sur lui. ça avait lamentablement foiré. Depuis tout petit, Vincent l'avait toujours su. Il n'avait rien à voir avec 'le vrai Vincent'. Lui n'était qu'un faux Vincent. Même pas, en fait. Il était juste Vincent.
Il n'avait jamais vraiment collé à l'image idéale que c'était fait ses parents de lui. Comme son grand frère, il serait athlétique et fort, un bourreau des coeurs. Vincent ne ressemblait en rien à son frère. Grand, mince, bouclé, et aussi doué avec les filles qu'avec les langues étrangères. Une catastrophe. Mais boon, au moins, ils avaient l'aîné pour ne pas trop en souffrir. Vincent le savait très bien, il était décevant. Le problème étant que malgré ses efforts pour combattre sa nature, il n'arrivait même pas à la cheville de son grand frère aux yeux de ses parents. Alors il avait vite abandonné l'idée.





Depuis tout petit, Vincent s'était aussi toujours senti proche de la nature. Des plantes, plus précisément. Quand il disait qu'il avait l'impression que les fleurs poussaient pour lui, sa mère lui répondait toujours que c'était une belle histoire, mais que ce n'était que cela. Une histoire. Alors Vincent avait fini par se taire, se satisfaisant simplement de la 'compagnie' des fleurs, qui parfois n'aurait pas raiment du être là. Comment des fleurs tropicales pouvaient-elles sortir de terre en plein hiver? Vincent n'avait pas posé la question, il les avait juste trouvé jolies.
En grandissant, cette 'sensibilité', comme disait son père, l'avait assez rapidement mit hors jeu. Un garçon qui aime les fleurs? Trop étrange. Trop féminin. Vincent c'était rapidement retrouvé seul,et très vite, il avait apprit à observer la 'faune locale'. Des garçons en quête d'identité, des filles en quête de féminité, et lui, au milieu, avec ses fleurs. Trop bizarre, il en convenait. Pas étonnant qu'il rallie les foules. Contre lui, bien sûr. Après tout, tous ces enfants en quête d'eux même avaient besoin d'un but commun pour coexister... Très rapidement, Vincent avait été la cible de quolibet, de petites crasses, de moqueries. Cela n'était pas aller en s'arrangeant au collège. Ni au lycée. Ni à la maison d'ailleurs...
En grandissant cependant, Vincent avait fini par comprendre. Ce qu'on prenait pour une belle histoire d'enfant était beaucoup plus compliqué que cela... En réalité, les fleurs poussaient réellement pour lui. Pire que cela, il pouvait en créer à volonté. Au départ, Vincent se pensa magicien, et l'espace d'une seconde, il se dit que sa vie avait peut-être finalement bien un sens. Mais ce fût un mot tout autre qui lui vint en tête, lors d'un énième repas de famille.
Un foutu mutant.







Dès qu'on avait fait état de l'apparition des premiers mutants, son père s'était montré catégorique: les mutants étaient des erreurs de la nature, à tuer sans le moindre état d'âme. Son frère pensait exactement la même chose, et sa mère demeurait passive. Vincent lui ne disait jamais rien, sauf quand Casey l'y forçait. Depuis toujours, depuis le premier jour où Vincent avait commencé à être moqué à l'école, son grand frère avait toujours fait parti des meneurs. Grand, athlétique, beau, fort. Le contraire totale de cet avorton bouclé.  Des chamailleries entre frères, prétextait sa mère, quand Vincent osait venir s'en plaindre. Il t'apprend à devenir un homme! affirmait même son père, avant de mettre une tape dans l'épaule de son grand garçon. Vincent ne le pensait pas. En réalité, Vincent était persuadé que Casey le haïssait. Et il n'avait pas foncièrement tord.
Le jour fatidique, le jour où Vincent fut embarqué pour le Dôme, il s'était encore fait frappé en rentrant de l'université. Lèvres enflées et coeur au bord des dents, Vincent s'était réfugié dans le jardin public, attendant de finir de trembler pour rentrer à la maison. Dans un coin isolé, là où il se réfugiait régulièrement, il avait observer les fleurs sortir de terre autour de lui, doucement, simplement, lisant à travers les espèces tout le ressentie qu'il gardait en lui, mais aussi le soulagement qu'il ressentait d'être enfin à l'abri. Délicatement, il cueillit une fleur de camomille, la frottant un peu pour soulager sa plaie à la lèvre. Il aurait pu rester des heures aussi tranquillement. Casey en décida autrement.
Accompagné de sa 'bande' de saoulard, il piétina sans état d'âme les fleurs autour de Vincent, lui assénant un grand coup dans la mâchoire, qui lui fit presque perdre connaissance. Et les choses dégénérèrent. Sans le contrôler, Vincent se mit à faire pousser des fleurs et du lierre, toutes sortes de ronces et de fleurs à l'odeur affreuse autour de son frère et ses amis, en griffant certain jusqu'au sang, en enfermant d'autre à même le sol, enroulé de lierre et d'épines. Quand il parvint enfin à voir sans étincelles, le mal était déjà fait. 
Sa mère pleura toutes les larmes de son corps lorsque son père appela la police. Son père lui, aurait très bien pu lui cracher dessus. Casey ne s'en priva pas. Lachlan lui révèla plus tard qu'il souffrait dun sérieux traumatisme crânien, ce qui expliquait les hachures de ses derniers souvenirs en famille. De fait, Vincent ne se souvenait que de bribes. Ls larmes.les coups. Les crachats. Les mots...
Ensuite plus rien. Et le Manoir.




Revenir en haut Aller en bas
Leo W. Davies
#HUMAIN — TROP HUMAIN ?

avatar
#HUMAIN — TROP HUMAIN ?
▼ Crédit Avatar : Leria ♥

▲ Bavardages : 28

MessageSujet: Re: Be sure to wear some flowers in your hair...   Mar 22 Mai - 1:35
Le petit curly On aurait presque envie de l'adopter


Brother ♛ Keeper
Well, maybe there's a god above. ✻ But all I've ever learned from love, was how to shoot somebody who outdrew you. It's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. And every breath we drew was hallelujah.
Revenir en haut Aller en bas
Lior Klimt
#LOUP — Y ES-TU ?

avatar
#LOUP — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : morsmordre sanguis.

▲ Bavardages : 32

MessageSujet: Re: Be sure to wear some flowers in your hair...   Mer 30 Mai - 23:12
N'est-ce pas? Cette petite bouille à bouclette



- Omega dans ta face-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Be sure to wear some flowers in your hair...   
Revenir en haut Aller en bas
 

Be sure to wear some flowers in your hair...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call Me Legend ::  :: Présentations :: Les Validés-