Partagez | 
 

 (lilian) aux sombres héros de l'amer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Lilian Bell
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 298

MessageSujet: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 14:47


Lilian (Noe) Bell

si t’étais toute à moi tu s’rais mon casse dalle.


Informations Générales



IDENTITÉ : Lilian (Noé) Bell ; Pureté masculine, Lily avec une pomme d'Adam évidente. Bell, pauvre cloche, pauvre idiot. Douce symphonie des oxymores.
SURNOM / NOM DE CODE : “Eh, toi là” par ces quelques abrutis qui l’interpellent lorsque l’ennui les ronge. Triton par les siens, engeance de la Mer, frère des douceurs nacrées.

AGE : Huit décennies et quelques grains de sable éparpillés dans l’éternité. Il a payé sa dette envers l’Océan il y a treize ans maintenant, mais il s’attend encore à ce que le chant des sirènes ne l’appelle à remplir son devoir.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : 6 mars 1935, Andromeda Island.
NATIONALITÉ : Avec une pointe de sel et un léger goût de fierté écumée. Sans nation, sans terre fixe. Il appartient à l’Océan sauvage, impétueux, indomptable.

SITUATION MATRIMONIALE : Sans attache, jamais entravé par les beaux yeux d’une conquête. Il s’agit bien là du dernier frisson de liberté qui lui subsiste et il compte crever avant qu’on ne le lui arrache.
ORIENTATION SEXUELLE : Le genre n’a jamais eu raison de lui mais il se surprend à savourer davantage les courbes féminines que les lignes viriles. Mais derrière ses excès, il cherche juste des phalanges à serrer lorsque la pénombre menace.


METIER : Il a trouvé en l’art une échappatoire de luxe. Lilian gère une petite galerie d’art au détour d’une petite ruelle mais la boutique est trop souvent fermée pour que les peintres amateurs ne viennent lui proposer de nouvelles oeuvres.
LIEU DE VIE : Praedam Hill la majeure partie du temps, Andromeda Island par nécessité. S’il se demande parfois s’il ne vaudrait pas mieux qu’il se laisse dépérir loin de sa fontaine de jouvence, le besoin de voir ses soeurs est souvent bien plus fort que le blasphème.

AVATAR : Brendon Urie
CREDIT AVATAR : DANDELION (si tu passes par là, jtm)


Parlons un peu de toi


CARACTERE :
Spoiler:
 


Liberté chérie, pourquoi sembles-tu me fuir ces temps-ci? Lilian a toujours éprouvé ce besoin de liberté en tentant de passer entre les mailles du filet. Il a flirté avec l’écume et affronté des déferlantes bien trop puissantes pour son anatomie capricieuse. Il a senti l’air frais gifler son visage et les courants chauds le porter plus loin que ce qui ne lui était permis. Il a fait de l’eau son amie la plus précieuse et des épaves marines ses terrains de jeu secrets. Et puis vint l’étreinte du dôme, comme la macabre mélodie de l’enfermement. Plus d’air frais pour gifler son visage. Plus d’écume le long de ses écailles. Plus de vagues magistrales à défier. Plus d’immensité à découvrir, plus d'insouciance à justifier. Plus de sourire sur son visage juvénile.

Liberté chérie, pourquoi sembles-tu me fuir ces temps-ci? Il a l’amertume au bout des nageoires. Elle s’est ancrée en lui comme les balanes s’accrochent à la coque des voiliers : le plus naturellement du monde. Et plus le temps passe, plus les coquillages s’entassent. Parfois, il a l’impression que cette existence le consume lentement, le cuisine à petit feu jusqu’à ce que son âme ne s’évapore. Quand il s’échappe de l’île, il se sent un peu plus vivant. Il flirte avec l’interdit, se moque du péché originel et entame une inexorable autodestruction dont lui seul a le secret. La décadence des sens et le baiser exquis des nouvelles expériences.

Il est loin d’être un homme à femmes, un alcoolique ou un amateur de substances illicites. Ce qui l’attire, c’est le grand frisson, la moindre nouvelle sensation. Parce qu’au fond, Lilian est désespérément vide. Un trou béant s’ouvre à la place du palpitant et il tente de le combler de toutes les manières qu’il puisse imaginer. Lilian a mal, comme une blessure à l’âme. Mais il ne s’est jamais plaint et ne se plaindra jamais : ses soeurs sont dans la même situation que lui après tout. Alors devant elle, il étire les lippes et crache une joie qui lui donne la nausée. Fidèle petit chien de garde qui, aussi, vendrait son âme pour que chacune d’entre elles ne lui rendent un sourire sincère.

A N'OUVRIR QU'APRES AVOIR LU L'HISTOIRE:
 


PARTICULARITÉS : Sur son flanc droit s'est ancré le souvenir d'une abominable lutte contre le cadavre décapité d'une bouteille de scotch. Il arbore une longue cicatrice qui ne disparaîtra sans doute jamais. •• Enfant de l'Océan, il sent son appel comme le cri macabre d'une liberté qu'il a laissé s'échapper entre ses phalanges. L'eau l'attire, comme tous les siens, mais s'y laisser engloutir le brise plus qu'il ne l'apaise. •• Lilian est comparé au poisson-perroquet lorsque sa nageoire principale apparaît. Queue bleue aux reflets parfois irisés lorsque la lumière s'y attaque, elle lui rappelle les tourbillons colorés d'animaux enchantés dans les mers du sud. •• Son âme reste celle d'un gosse apeuré par l'existence. On le rappelle à l'ordre, on lui tape sur les doigts lorsque ses responsabilités lui échappent. Mais il flippe, Lilian. Il flippe de ne pas être capable de tenir ces responsabilités qu'il fuit comme la peste. •• Il a la paranoïa dans les veines, peur viscérale que le karma ne lui tombe sur la gueule et ne lui brise les os au passage. •• Il a l'eau au bout des doigts et la voix enjôleuse, meurtrière mais ne se sert que trop rarement de ses dons. Pour la raison évoquée  précédemment. ••

A N'OUVRIR QU'APRES L'HISTOIRE:
 



Be careful of the... race


La Citadelle ou bien la ville, vers où va la préférence de ce personnage ? Pourquoi ? : La ville. Pour ces longues soirées à déambuler l’esprit lourd, le coeur empoisonné. Pour les visages dépités qui lui laissent une impression familière, comme un reflet dans le miroir. Pour la vie qui continue malgré tout, pour ceux qui tentent de se construire une existence misérable qui n’entrera jamais dans l’Histoire. Pour sa planque, cette boutique jamais ouverte, où il peut s’enfermer et rêver d’une autre vie.

Le chant sacré des sirènes, ce personnage se contente-t-il d'accomplir sa tâche ou bien émet-il quelques réserves ? Pourquoi ? : Il s’est toujours considéré comme fidèle à son peuple. Lilian a payé sa dette envers l’Océan sans jamais broncher, c’était normal après tout, et a longtemps vu cette contribution comme sacrée, honnête et justifiée. Mais le temps passé enclavé sous le dôme l’a doucement rendu amer : à ses yeux désormais, ces cinquante années de rétribution n’ont plus vraiment de signification. A quoi bon se sentir connecté à l’Océan si on ne peut profiter de son immensité ?

Que pense-t-il du Dôme et de Praedam Hill ? : Il exècre le dôme et hait tout ce qu’il signifie. Toute cette mascarade sonne à ses oreilles comme une foutue malédiction et, parfois, il se demande ce qu’il a fait au cosmos pour mériter cette vie en cage. Le chant de la nature lui manque. La danse des dauphins dans l’infinité des mers chaudes lui apparaît finalement comme la mélodie voilée d’une existence volée.



Et toi, marionnettiste ?

Je m'appelle epsilon et j'ai l’âge de boire légalement où je veux. Sois pas jaloux.  
J'ai connu le forum grâce à bazzart et je le trouve vraiment trop cool.
Mon personnage est un inventé créé par ma divine personne.
Je ne possède pas de double compte, mais je compte y remédier t’inquiète.
Le mot de la fin : vive les crustacés !




ULTRAVIOLENCE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Lilian Bell
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 298

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 14:47


trop longtemps qu'j'me dégoûte

fallait bien qu't'en paies le prix






« Dis Lilian, elle ressemble à quoi la mer? »  

La myocarde cesse de battre un instant lorsque les souvenirs d'un temps révolu lui reviennent. Il cherche une explication douce, une définition de l'infini que la jeune pupille puisse comprendre. La mer, il n'y a rien de plus beau au monde, qu'il voulait lui dire. Rien de plus beau que l'horizon qu'on tente d'atteindre en vain jusqu'à ce que la terre des Hommes ne cisaillent le destin. Rien de meilleur que de sentir ses entrailles bouillir lorsqu'on croise la coque d'un paquebot et qu'on doit flirter avec les abysses pour que les matelots demeurent dans leur mare d'ignorance. Ses lippes étirent un sourire délicat quand les fragments de mémoire heurtent sa raison. La mer est si belle lorsque le voile de la nuit l'étreint et que la lune entame une énième discussion avec les flots apaisés. La mer est si douce lorsque les vagues engloutissent les navires et leurs secrets inavouables. La mer est si paisible lorsque le cri sourd des profondeurs invite au silence éternel.

« Elle est belle, la mer. C'est une grande étendue d'eau sans limite où tous les poissons vivent dans un équilibre parfait. Les forts mangent les faibles, les faibles mangent les plus faibles qu'eux. Il y a des zones chaudes et d'autres plus froides pour que tout le monde s'y plaise. Elle est belle, la mer, mais elle est capricieuse parfois. Tu sais, les Hommes ne s'en doutent pas mais la mer vit, la mer respire. La mer aime ses enfants et les protège comme elle peut. »

Les prunelles s'écarquillent et elle gigote, visiblement enchantée par les paroles de son frère. Les yeux d'Elise pétillent et ses paumes agrippent le bras de Lilian. Elle boit ses mots avec passion et s'en délecte, rêveuse. Son agitation intime au triton de poursuivre son récit, mais il ne sait pas par où reprendre.

« Tu sais, j'ai vingt ans bientôt. Le chant des sirènes m'appelle, parfois j'ai l'impression de déjà l'entendre et devoir lui rendre des comptes. J'ai peur de ne pas réussir et de décevoir l'Océan. »

Elle est mignonne, Elise, et si douce aussi. Dans son regard il perçoit le doute et une peur viscérale de ne pas être à la hauteur. Pourtant, pour lui, sa petite soeur est une guerrière. Princesse incontesté d'un univers de sa création où elle pourrait vivre libre et apprécier toute la grandeur de la Nature, la vraie, celle qui les accepte et les chérit.

« Comment t'es arrivé là, toi? Pourquoi t'es pas resté dehors? »

Avait-il ne serait-ce qu'eu le choix? Lilian avait suivi sa reine et ses soeurs, trop effrayé à l'idée de demeurer seul dans ces eaux éternelles qui le rendaient vivant. Il hausse les épaules et pousse un court soupir.

« J'suis fidèle aux miens. Je suis un protecteur pour les sirènes, je suis un protecteur pour toi, aussi. J'ai préféré entrer dans la cage de mon plein gré pour avoir toute ma famille à mes côtés. Je ne regrette pas. »

Abominable mensonge. Elle a capté la supercherie. Son visage se tord sous l'incompréhension. Moi, je serais restée dehors, qu'elle aurait sûrement lâché s'il lui en avait laissé le temps.

« Tu sais Elise, j'étais épris de liberté. Je me disais qu'une fois libéré de mon fardeau, je partirais loin de tout et me construirais un paradis solitaire. Alors avant que tout ne commence, je suis parti quelques mois. J'ai goûté à la solitude la plus totale mais cette vision de l'existence ne me plaisait pas. Alors je suis rentré et j'ai accompli mon devoir. Et je les ai suivies ici, mes sœurs. Parce que c'est ce que nous faisons. C'est ainsi, ça l'a toujours été.Tu verras, le temps passe vite. Et tu es libre, l'Océan ne te prendra pas tout ton temps. »

La solitude, une vie de misère? Mensonge à nouveau. La solitude lui avait laissé un goût exquis en bouche, il crevait encore d'avoir laissé cette vie pour soutenir ses sœurs. Son tribu, il l'avait payé sans jamais broncher : il devait bien ça à l'entité qui régissait son existence toute entière. Il ne remarque pas la moue désemparée d'Elise.

« Lilian... Tu recommences.
- Je recommence quoi ?
- Tu sais que tout ça, c'est faux, hein? Dis-moi que tu le sais. Dis moi que tu fais exprès.
- Mais non. Je te jure. Je te jure Elise. J'ai vu les beautés du monde, j'ai arpenté des falaises, j'ai dansé avec les requins. J'ai même un ami requin-marteau, il s'appelle Pedro et... »

La belle reste silencieuse, les prunelles rivées vers l'horizon. C'était la première fois qu'il lui parlait d'un requin-marteau. Dans la cervelle du triton, les méninges s'affairent à démêler le vrai du faux mais rapidement, elles jettent l'éponge et l'altercation s'efface de sa mémoire.

« Dis Lilian, elle ressemble à quoi la mer? »  

Jusqu'à ce que le cycle ne recommence.





ULTRAVIOLENCE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer Wolfe
#LOUP — Y ES-TU ?

avatar
#LOUP — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dydy ! :love:

▲ Bavardages : 46

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 14:56
Ooooh, ce titre ! J'adore, j'adhère et je valide !

Pauvre p'tit bout de Lilian, ce début de présentation me donne envie de lui faire un câlin.

Je te souhaite la bienvenue parmi nous, j'espère que tu te plairas ici bas ! Bonne continuation pour ta fiche, j'ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage !


I've lived too long...
No, not gonna die tonight, we've gotta stand and fight forever. No, not gonna die tonight, we've gotta fight for us together. They can't keep their chains on me when the truth has set me free. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Darwin James
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Lempika

▲ Bavardages : 311

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 15:01
Whoah! J'ai pas tout lu mais le peu que J'ai lu c'était magnifique, tu écris super bien !!   Bienvenuuuue très beau triton que voila   heureux  de te voir arriver, j'attendrai la suite de ta fiche avec impatience !
Et bien sûr,  n'hésite pas à la moindre question 


Illusion is the first
of all pleasures
- Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t22-be-careful-to-what-you-r
Nyx F. Williams
# I PROMISE YOU
the sun will shine on us again

avatar
# I PROMISE YOUthe sun will shine on us again
▼ Crédit Avatar : Bibi.

▲ Bavardages : 407

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 15:02
Aaaaah enfin te voilà Il est encore plus terrible à lire que le petit extrait que j'en ai eu !
Bonne continuation pour ta fiche, je suis très très contente de t'accueillir ici petit triton


Là où tout commence et tout fini
You got the makings of greatness in you, but you got to take the helm and chart your own course. Stick to it, no matter the squalls ! And when the time comes you get the chance to really test the cut of your sails, and show what you're made of...   ▬ well, I hope I'm there, catching some of the light coming off you that day.

Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t21-its-the-unspoken-truth-o
Orion M. Bogn
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Me

▲ Bavardages : 74

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 15:27
Déjà le titre est juste parfait
Et ça fait plaisir d'avoir un frère parmis nous Il me tarde de lire la suite de ta fiche que tu as si bien commencé
Mais surtout Bienvenue !


Child of ☀️ the Ocean
I wanna float with you. ✻Show the world you've got that fire. Feel the rhythm getting louder prove to them you've got the moves. I don't know about you but I feel better when I'm dancing. You know we can do this together. Don't you feel better when you're dancing?
Revenir en haut Aller en bas
Jane Bushnell
#LOUVE — Y ES-TU ?

avatar
#LOUVE — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dydy

▲ Bavardages : 45

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 16:02
tu pues le poisson pourri.

jtm quand même.


uc.
Revenir en haut Aller en bas
Mist L. Bogn
# I PROMISE YOU
the sun will shine on us again

avatar
# I PROMISE YOUthe sun will shine on us again
▼ Crédit Avatar : Leria (Avatar) - Astra (signa)

▲ Bavardages : 181

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 17:50
Qui oses offensés les sirènes avec ce genre de dénigrement franchement Et après les gens se plaignent qu'il y a des noyades accidentelles

Bref revenons en à nos poissons. Cette fiche est juste géniale pour commencer ! Je savais que j'aurais pas du bâcler les miennes en voyant ça :adios: En tout cas j'ai hâte de découvrir ta fiche en entière ! Ton Ondine est fière de toi //sbaff// Je m'emporte sorry




Under the sea
Mermaids ☽ un amour déçu les dissout en écume
Revenir en haut Aller en bas
Nina O. Namarov
# I PROMISE YOU
the sun will shine on us again

avatar
# I PROMISE YOUthe sun will shine on us again
▼ Crédit Avatar : Schizophrenic

▲ Bavardages : 585

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 18:29
Jane Bushnell a écrit:
tu pues le poisson pourri.

jtm quand même.

Mais oui, je suis tellement d'accord
Bienvenue petit tritounet


Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Storm
# I PROMISE YOU
the sun will shine on us again

avatar
# I PROMISE YOUthe sun will shine on us again
▼ Crédit Avatar : Opy <3

▲ Bavardages : 250

MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   Jeu 14 Juin - 20:28
Mais dites, c'est qu'il y a de l'amour par ici

Mist arrête de geindre sur la qualité de tes fiches, on dirait Damian (Damian tu sais que je t'aime petit cœur )

J'adore le début de ta fiche J'ai hâte d'en lire plus et d'en apprendre plus sur ton petit Triton Et bienvenue parmi nous


Life is a war
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (lilian) aux sombres héros de l'amer   
Revenir en haut Aller en bas
 

(lilian) aux sombres héros de l'amer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call Me Legend ::  :: Présentations :: Les Validés-