Partagez | 
 

 No body lives forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Set M. Löf

avatar
▼ Crédit Avatar : BABINE (Sign : Sheepgirl)

▲ Bavardages : 4

MessageSujet: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 18:01


Set Markus Löf

No Body Lives Forever


Informations Générales



IDENTITÉ : Set Markus Löf ; Ton nom de naissance est Markus quoique tu ne le laisse lentement s'éteindre pour le pseudonyme ou prénom de Set, en ville on ne te connait presque que sous ton nom de rechange, simple, qui claque sous la langue et que certains font l'erreur d'épeler Seth... Toi ça t'amuse un peu alors tu les laisse faire jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils font erreur sur la personne. Tu n'as jamais eus une tête de chacal.
SURNOM / NOM DE CODE : D'autres diraient que tu te méprends, mais tu considère Markus comme l'unique "surnom" que l'on peut te donner. Tu y réponds mais tu rouleras certainement des yeux en grommelant que tu ne t'appelles plus comme ça.

ÂGE : 53 ans, tu réponds encore aux besoins de l'Océan et à ses appels, comme tout les vôtres et tu es malgré toi encore loin du moment où tu ne lui devras plus rien ; Pourtant pour les tiens tu es encore considéré comme un gamin. Il y a un peu de vrai là dedans.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : 25 Novembre 1965 dans le coeur d'Andromeda Island.
NATIONALITÉ : Il n'y a pas vraiment de nationalité pour vous autres ; Des mers et plus globalement de l'eau, il y en a sur toute cette Terre. Tu es né par l'eau et l'argile, comme tes semblables. La nationalité n'est pas une notion qui vous touche.

SITUATION MATRIMONIALE : Célibataire... Ou non. Ou bien est-ce que cela dépends des jours, des nuits ou de l'état dans lequel tu te trouve. Une chose est sûre, personne ne vit sous ton toit et tu n'as personne à surveiller ; Il est déjà assez compliqué de s'occuper de soit pour avoir deux âmes sur la conscience.
ORIENTATION SEXUELLE : Bien que tu dirais volontiers hétérosexuel, il n'en est rien. Sauf peut-être pour ne pas perdre la face et jouer le bon petit soldat qui en attire plus d'une autour de lui -ce que tu ne contrôle pas forcément d'ailleurs-. Tu leur préfère les muscles solides et les os saillants qui semblent offrir une sensation de protection pour laisser à tes instincts une pause bien méritée.
Si une dame vient à quitter tes quartiers, c'est qu'elle n'y aura passé qu'une courte nuit.  

METIER : Homme à tout faire. Tu pourrais être là pour tondre une pelouse ou tuer le voisin, au choix. Autant dire que ça dépend de l'endroit où tu peux trouver un boulot... Et qu'on se le dise, tu préfères éviter de tuer le voisin, sincèrement. Alors tu travailles actuellement en tant que barman, c'est beaucoup plus discret et posé.
LIEU DE VIE : Tu as depuis plusieurs années déjà un logement à ton nom en ville. Tu y résides la plupart du temps bien que l'endroit soit un appartement mal éclairé, dans un rangement tout relatif où tu devrais certainement changer peinture et mobilier... Pas sûr que ce soit le genre de décoration que l'on attends de la part d'une sirène.

AVATAR : Joel Kinnaman
CREDIT AVATAR : Babine


Parlons un peu de toi


CARACTERE :

D'apparence tu n'es qu'un homme solitaire parmi tant d'autres. Tu n'es pas quelqu'un de particulièrement démonstratif sur les émotions qui peuvent emplir tes veines, au contraire tu es plutôt froid au premier abord, les sourires ne sont pas quelque chose venant défigurer ton visage et les creux sous tes yeux semblent assez efficaces pour repousser la plupart des personnes se décidant à enfreindre ta bulle.
Plus facilement remarqué pour l'ombre qui se déplace dans les rues, tu ne bénéficies cependant pas de la discrétion des hommes ; Au bar il est régulier que quelqu'un ne vienne te voir, happé par l'attraction qu'offre ton corps et ton espèce plus que par le regard que tu leur aurais lancé. Et malgré cette façade tu leur a toujours répondu, pas un n'a eut droit à ton silence. Pour certains la discussion est coupée au plus court. Sèchement, aussi rapidement que possible. D'autres, s'ils attirent ton attention, bénéficieront d'un laps de temps un peu plus long. S'il s'avèrent réellement intéressant, peut-être alors auront-ils la chance de t'accompagner hors du bar.
Par habitude tu ne recherches pas de lien si ce dernier ne peut pas te servir à quelque chose. Difficile de s'encombrer d'amis quand tout ceux qui vous entourent sont à la fois éphémères et si différents.

Tu ne sembles aspirer qu'à une chose ; Rentrer chez toi, fermer la porte dont la serrure vacille de plus en plus pour te laisser couler quand l'existence que tu t'es construit jour après jour. Ressourcer ta peau dans le confort de l'eau ou tu plonges comme pour rechercher le silence parmi les sons amplifiés, sentir tes sens revivre un peu plus à chaque seconde passée dans ce liquide plus précieux sans doute que l'oxygène. Laisser ton appartement se charger du silence. Tes voisins doivent apprécier ta présence plus que tu n'apprécies leurs pas au plafond.
Derrière les murs de cette prison que tu refuses de reconnaître il y a pourtant quelqu'un de beaucoup plus démonstratif, loin du grand bavard tes épaules s'abaissent, tes muscles se détendent et tu sembles bien plus vulnérable lorsque tu sors une énième cigarette pour emplir un peu plus tes poumons de son goudron, lorsque le manque se fait doucement sentir et que tu ouvres les tiroirs pour en sortir cet or blanc qui vient alléger les douleurs, calmer ces instincts naturels... Peu sont ceux qui connaissent ces défauts, s'ils se comptent sur les doigts d'une main c'est exceptionnel, tu sais garder la tête haute et ce secret est l'un de ceux que tu défends le mieux... Peut-être pas pour ton plus grand bien. Peut-être n'en es tu pas fier.

Idiot, inconscient, irrespectueux. Peut-être es-tu un peu de tout cela mais tu as un jour goûté à cet or blanc et il fait partie de ta vie plus que de raison. Il est le seul à éliminer la douleur, l'impression que ton propre corps te rejettes, la sensation d'avoir une bête qui vous dévore ; La seule solution trouvée pour que tes nuits ne soient pas envahies de cauchemars et de hurlements.
D'aucun dirait qu'il s'agit d'excuse, tu leur casserais le nez pour leur demander s'ils sentent quelque chose. Deux côtes et peut-être quelques doigts pour leur demander s'ils pourraient vivre avec... Et s'ils continuent à soutenir que oui, c'est qu'ils mentent.

Très calme, parfois trop, tu exaspères rapidement les interlocuteurs les plus patients. Derrière tes 53 ans, âge bien peu avancé pour un triton, tu donnes l'impression d'en avoir plus de cent. Ton visage n'a plus vingt ans, limé par la drogue quotidienne, creusé par l'épuisement. Tu sais écouter plus que tu ne parles, tu pourrais être vu comme la parfait épaule sur laquelle pleurer parce que tu ne rejèteras jamais celui qui en a besoin... Pas plus que tu ne le soutiendras vraiment.
On te reprocheras de peu te confier, tu hausserais alors les épaules en allumant une cigarette de plus. À quoi bon, parler n'a jamais été ton exutoire.

Fidèle, tu as peut-être peu d'amis mais tu ferais tout pour les protéger. Meilleur ami que peut l'être n'importe quel chien de garde tu connais la plupart de tes limites et si ton calme d'apparence olympien est bel et bien réel tu n'en es pas moins un combattant hors norme lorsque les drogues ne sont plus là pour gérer ton corps... Et tu t'arranges généralement pour que ton corps soit décent lorsque tu sors de chez toi, pas le meilleur garde du corps que l'on connaisse mais largement assez puissant pour imposer le respect.
Au delà d'un ami loyal tu es facilement le pire ennemi que l'on puisse avoir. Quelque soit la raison il n'est malheureusement pas difficile de ne pas t'apprécier. Piques verbales, remarques désagréables, Franc parler parfois un peu trop direct, les raisons ne manquent pas.

Ton plus grand défaut réside dans ce calme tenace que tu montres au monde. Il peut-être habité par une colère ravageuse, emplie de haine et de violence. Qui se frotte à ce Set en colère aura du aller puiser au plus profond de ton être pour te trouver ; Tu ne contrôle pas toutes tes colères mais elles pourraient facilement porter leurs fruits si on les déclenchaient pour te faire te battre, à ton plus grand désarroi.

Bien que tu ne sois pas l'enfant le plus sage de ton espèce, tu es tout de même l'un des leurs. Plus faible face aux autres sirènes tu sembles courber plus facilement l'échine devant ces dernières quoique ton égo soit dans le chemin. Tu n'as confiance en personne mais ces dernières sont peut-être ton point faible. Tu en envie beaucoup, tu en jalouse certaines mais tu n'arrives pas à réellement les haïr parce qu'elles sont ta famille.
À contrario tu n'es plus le triton que l'on voit le plus régulièrement à la cité, tu y fais de brèves apparitions mais tes sens semblent à leur façon altérés par la présence de l'héroïne dans tes veines. Tu fuies peut-être volontairement ce monde qu'est le tiens... Quoique tu n'en restes pas moins mues par ton instinct, tu entends encore les appels de la mer, tu fais ton devoir sans y manquer une seule fois.

"Je vais bien" Oui. Toujours. Personne ne t'entendras dire que quelque chose cloche parce que c'est comme ça, tu vas bien. Personne ne sait qu'au fond de toi le poison a fait son oeuvre, qu'il semble encore ronger ton coeur, que les tatouages qui parcourent ta peau recouvrent non seulement cette dernière mais aussi des cicatrices bien plus discrètes. Piqûres, scalpels... Lequel est responsable du tremblement intempestif de tes mains ou de la paranoïa qui habite ton regard?

Peut-être toi même. Peut-être d'autres... Tu as perdu le fil et cette tache noire dans ta mémoire est bien pire que toutes les douleurs que tu peux ressentir.

PARTICULARITÉS : Tu n'as peut-être pas qu'un tatouage mais le plus notoire de tous est ce 7 Tatoué entre les lignes. Signe que tu es une créature parmi tant d'autres.



Be careful of the... race


La Citadelle ou bien la ville, vers où va la préférence de ce personnage ? Pourquoi ? : Contrairement à beaucoup, tu n'as que peu d'attrait pour la Citadelle. Parfois tu ressens ce manque comme un coup de couteau entre les côtes et il t'arrives d'y faire quelques visites mais tu passes la plupart du temps en ville, au travail ou chez toi quand ce n'est pas dans un bar en soirée pour t'y sentir moins seul.
Tu n'as pas toujours été ainsi, avant tu retournais vers les tiens sans apriori mais la vie n'est pas un long fleuve tranquille et tu ne te sens tranquille que lorsque tu es chez toi. La citadelle, comme ailleurs, est pour toi un endroit trop à découvert. Anciennes blessures, drogue et alcool pour faire passer la douleur ont très certainement jouer un grand rôle vis à vis de ta réaction envers la citadelle.

Le chant sacré des sirènes, ce personnage se contente-t-il d'accomplir sa tâche ou bien émet-il quelques réserves ? Pourquoi ? : Lorsque l'Océan vous souffle de venir le rejoindre, tu n'es ni le premier ni le dernier à répondre à son appel. Pour toi c'est une habitude. Pas une corvée ni un châtiment non, tu as depuis longtemps accepté cet échange équivalent. Une vie contre d'autres, la chaîne alimentaire est ainsi faite et vous n'y coupez pas... Ce serait ironique de se dire que vous ne pouvez offrir à l'Océan de quoi perpétuer votre espèce.

Que pense-t-il du Dôme et de Praedam Hill ? : Tu les as toujours connu... De là à dire que tu es d'accord avec l'existence du Dôme il y a un monde mais tu vis avec malgré toi comme tout les autres. Si cela ne tenait qu'à toi tu serais loin d'ici et tu nagerais sans doute d'un océan à l'autre en solitaire...
Pour ce qui est de Praedam Hill, tu y vis. Tu apprécies cette ville pour le calme apparent dont elle fait preuve, loin des tensions et des règles données à chaque espèce... Quoique quelque peu trop peuplée elle te permet de te fondre dans la foule et tu apprécies l'idée avec un certain contentement.



Et toi, marionnettiste ?

Je m'appelle Léonard (Phoebus) et j'ai 25 ans (dans un mois ok   ).
J'ai connu le forum grâce à Davy et Mihai (surtout lui, sale persécuteur) et je le trouve moche   D'ailleurs je ne vois pas pourquoi je suis là ..
Mon personnage est un INVENTÉ créé par Ma petite cervelle.
Je ne possède pas (encore) de double compte, et c'est comme ça.
Le mot de la fin :   !


Revenir en haut Aller en bas
Set M. Löf

avatar
▼ Crédit Avatar : BABINE (Sign : Sheepgirl)

▲ Bavardages : 4

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 18:01


Raconte nous ton histoire

CITATION QUI VA BIEN


réponse ici.




Bullet-proof, right?
It’s not an easy thing to put a gun to your own head, even if you do want to die. To do it when you want to live must take the will of a demon.

Revenir en haut Aller en bas
Nyx F. Williams
#HUMAINE — TROP HUMAINE ?

avatar
#HUMAINE — TROP HUMAINE ?
▼ Crédit Avatar : Arcadie.

▲ Bavardages : 246

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 18:15
"mais tu préfères ne pas tuer le voisin" ETONNANT

BIENVENUUUUUE ! Mon troisième petit triton, je suis contente de te voir ici dis donc
J'ai hâte de lire tout ça et de découvrir ton personnage en entier
Drama en vue


Au centroïde du mécanisme
You got the makings of greatness in you, but you got to take the helm and chart your own course. Stick to it, no matter the squalls ! And when the time comes you get the chance to really test the cut of your sails, and show what you're made of...   ▬ well, I hope I'm there, catching some of the light coming off you that day.

Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com
Darwin James
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Moi ! (Dydy)

▲ Bavardages : 170

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 18:19
Encore un triton, et un triton très beau, ENCORE, mais c'est noel avant l'heure Bienvenuuuuuue


Illusion is the first
of all pleasures
- Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Mist L. Bogn
#SIRENE — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#SIRENE — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Bazzart (blue commet)- Astra signa

▲ Bavardages : 126

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 18:23
Oh mais on a deux tritons d'un coup ? Je ne pensais pas qu'ils seraient aussi populaire Bon en même temps c'est normal qui ne voudrait pas rejoindre le peuple des sirènes ?
Bon blague à part j'ai hâte de découvrir ton personnage ! Bienvenue parmi nous et j'espère que tu t'éclateras ici !




Under the sea
Mermaids ☽ un amour déçu les dissout en écume
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer Wolfe
#LOUP — Y ES-TU ?

avatar
#LOUP — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dydy ! :love:

▲ Bavardages : 46

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 18:38
Et bien, on se fait envahir par le menu fretin, on dirait. Ça va, c'est des belles gueules ça reste un plaisir pour les yeux. :uh:

Bienvenue par ici ! J'espère que tu te plairas en ces lieux ! J'ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage !


I've lived too long...
No, not gonna die tonight, we've gotta stand and fight forever. No, not gonna die tonight, we've gotta fight for us together. They can't keep their chains on me when the truth has set me free. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Lilian Bell
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 200

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 20:28
Roh oui, un comparse triton. (il nous faudra un lien).
Bienvenue par ici


ULTRAVIOLENCE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lawrence Storm
#HUMAIN — TROP HUMAIN ?

avatar
#HUMAIN — TROP HUMAIN ?
▼ Crédit Avatar : ART'N'STICK

▲ Bavardages : 109

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 20:35
Oooooh une plume que je connais Bienvenue à toi ici petit Triton J'ai hâte d'en savoir plus sur ton perso qui promet déjà beaucoup


Life is a war
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nina O. Namarov
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Schizophrenic

▲ Bavardages : 190

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 22:06
Bienvenue par ici


Revenir en haut Aller en bas
Set M. Löf

avatar
▼ Crédit Avatar : BABINE (Sign : Sheepgirl)

▲ Bavardages : 4

MessageSujet: Re: No body lives forever    Jeu 14 Juin - 23:47
Merci tout le monnnnnde
J'essaie d'avancer au plus vite cette fichette! Et content que sa bouille vous plaise
(Sauf vous les loups, j'aime pas votre façon de me parler là )

Et oui Lawrence, ça faisait quelques temps



Bullet-proof, right?
It’s not an easy thing to put a gun to your own head, even if you do want to die. To do it when you want to live must take the will of a demon.

Revenir en haut Aller en bas
Blodwyn K. O'Connell
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : (a) Lempika. (s) astra (g) icongifhunts

▲ Bavardages : 84

MessageSujet: Re: No body lives forever    Sam 16 Juin - 12:08
bienvenue et bonne rédaction.




☾ Darkness is your candle. ☽
Revenir en haut Aller en bas
Vincent Van Gaugh
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : NOBODY

▲ Bavardages : 41

MessageSujet: Re: No body lives forever    Dim 17 Juin - 13:06
Son caractère est ultra intéressant, j'ai hâte de voir ce qui l'a façonné -le premier qui me sort la Reine, je le tape -


- Nymph-
This city looks so pretty, do you wanna burn it with me?
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Cold
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Dydy

▲ Bavardages : 113

MessageSujet: Re: No body lives forever    Dim 17 Juin - 14:20
Bienvenu



Sang gelé, coeur chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Astrid Esbjorn
#LOUVE — Y ES-TU ?

avatar
#LOUVE — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 88

MessageSujet: Re: No body lives forever    Dim 17 Juin - 19:04
Bienvenue sur le forum ;)


    She wolf
    Là où c'est couvert de lumières colorées Où les fugueurs dirigent la nuit L'impossible devient réalité, ça vous submerge Oh c'est le plus grand des spectacles (Nous nous illuminons, nous ne redescendrons pas) Et le soleil ne peut plus nous arrêter (Regarder que ça devient réel, ça vous submerge) Oh c'est le plus grand des spectacles©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peterke A. Rhoswen
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : la p'tite mouette.

▲ Bavardages : 29

MessageSujet: Re: No body lives forever    Hier à 20:34
bienvenue parmi nous le fish'n'chips ! <3
bonne chance pour l'écriture de ta fiche !
hâte de découvrir son histoire !


If there's a light at the end,
it's just the sun in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: No body lives forever    
Revenir en haut Aller en bas
 

No body lives forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call Me Legend ::  :: Présentations-