Partagez | 
 

 Suck on this, Wesker !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Elliot Redfield

avatar
▼ Crédit Avatar : Darwin, merci à lui ♥.

▲ Bavardages : 4

MessageSujet: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 0:56


Elliot Redfield

CITATION QUI VA BIEN


Informations Générales



IDENTITÉ : Elliot Redfield. Un pseudonyme lambda pour la plèbe, mais qui trouve tout son sens chez les fans des jeux vidéos puisque le bonhomme (disons le bonadolescent légèrement retardé par les ondes wifi et les heures passées devant un écran dix-sept pouces) porte fièrement le nom de famille de Chris Redfield, aka le bg de Resident Evil premier du nom. Et ouais, il n'est pas mécontent de son nom, parce que c'est comme s'il était marié avec son fantasme pixelisé.
SURNOM / NOM DE CODE : Ses proches l'appellent Eli, et lui-même se présente sous le pseudonyme de Monsieur Redfield sur l'internet (comme dirait sa mère). Son nom de code est Arcade, un surnom tout trouvé pour un fan de jeux vidéos au pouvoir tel que le sien.  

ÂGE : Vingt-quatre cœurs, à enchainer les niveaux de la vie, sans le moindre game over.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : réponse ici.
NATIONALITÉ : réponse ici.

SITUATION MATRIMONIALE : Célibataire à la vie sociale trop limitée pour avoir la moindre chance de rencontrer quelqu'un. Pourquoi s'embêter à sortir à la chasse aux mecs quand on peut contrôler un homme grâce à son joystick ?
ORIENTATION SEXUELLE : Lara Croft, Samus Aran, Jill Valentine et Peach sont vraiment très mignonnes, mais Elliot préfère largement le charme viril de Chris Redfield, Dante, Nathan Drake ou John Shepard. Homosexuel donc, gaymer, diront certains.

METIER : Elliot est un développeur web qui ne travaille que sur des applications téléphoniques. Il développe actuellement une application de rencontre destinée aux joueurs.  
LIEU DE VIE : réponse ici.

AVATAR : Chris Wood.
CREDIT AVATAR : réponse ici.


Parlons un peu de toi


CARACTERE : Insouciant, naif, innocent, imaginatif, rêveur, enjoué, sociable (à travers un écran), curieux, farfelu, parfois irresponsable, peu indépendant, généreux, attachant, attentionné, sensible, bavard, joyeux, impatient, jovial, bordélique, distrait, influençable, optimiste, joueur.

PARTICULARITÉS : Lorsqu'il quitte son antre, Elliot n'oublie jamais d'emporter sa console portable, une dizaine de jeux et pas moins de cinq batteries externes. ~ Il doit porter des lunettes depuis qu'il est petit. Les gens trouvent qu'il est beaucoup plus séduisant sans elles, mais comme il passe son temps à le répéter, "quel intérêt d'être beau si je ne peux même pas voir à qui je parle ?" ~ Il passe la plupart de son temps libre devant son pc, ne sortant de sa chambre que pour survivre (à savoir chercher à manger, boire et aller aux toilettes). ~ Son appartement ressemble à un musée du jeu vidéo. Il possède de nombreuses figurines, posées sur d'innombrables étagères, des jeux vidéos évidemment, des consoles vintages, de multiples posters de ses héros préférés (dont un Chris Redfield shirtless accroché au dessus de son lit) et divers goodies.



Be careful of the... race


Un institut pour mutants... Et pourquoi pas une garderie ? Que pense ce personnage du complexe géré par le Professeur Williams ? Pourquoi ? : réponse ici.

Où en est-il de sa manipulation de pouvoirs ? Et d'ailleurs, quels sont-ils ? : Elliot possède le pouvoir de transfert vidéoludique bidimensionnel. What the fuck ? En établissant un contact physique avec un dispositif électrique et sous tension qui est doté d'un jeu vidéo, le jeune homme est capable de voyager à l'intérieur du jeu (le processus n'est pas instantané, la durée du transfert dépend de sa fatigue mentale et physique, et varie entre dix et trente secondes), devenant dès lors un personnage indépendant. De ce fait, il peut discuter avec les personnages du jeu dans lequel il voyage, et participer à l'action. Les personnages gardent un souvenir de leur rencontre avec Elliot, un souvenir sauvegardé et crypté dans la mémoire du jeu. S'il revient dans le jeu une deuxième fois, ils se souviendront donc de lui. Une fois transféré, Elliot dispose d'une barre de vie qui baisse selon les dégâts qu'il reçoit. Dans le jeu, le jeune homme n'est pas insensible à la douleur, et il peut "mourir" si sa barre de vie tombe à zéro. Cependant, cette mort n'est que virtuelle et l'éjecte simplement du jeu. Une fois éjecté, il ne peut pas y retourner immédiatement, puisque sa barre de vie met plusieurs heures à se recharger. Enfin, le temps s'écoule différemment entre les deux mondes, une minute dans l'IRL est égale à une heure dans le monde des jeux.  

De plus, son pouvoir lui permet de revenir dans le monde réel, appelé IRL par les personnages de jeux qu'il connait bien, et d'en ramener quelque chose, ou quelqu'un. Elliot ne peut pas ramener d'objets trop lourds, ou encombrants, puisqu'il est doté de la même force physique que dans l'IRL. Les objets qu'il ramène disparaissent au bout de quinze minutes. Les objets magiques fonctionnent, mais sont soumis à des limitations, qu'il appelle "nerfs." Ces nerfs diffèrent selon le type d'objet utilisé, mais il s'agit la plupart du temps d'un amoindrissement de la puissance, de la durée d'effet ou du champ d'action. Les objets magiques qui altèrent la réalité ou qui peuvent tuer instantanément, ne fonctionnent tout simplement pas. Elliot peut aussi extraire un personnage de son jeu d'origine. Contrairement aux objets, les personnages tiennent plus longtemps dans le monde réel, et sont liés physiquement à Elliot. Ainsi, ils puisent leur force vitale dans la sienne. Cette force vitale diminue plus ou moins rapidement selon les actions du personnage. Discuter de la pluie et du beau temps n'utilise pas autant de force vitale que de se battre, par exemple. Comme les objets, les personnages des jeux sont nerfés. Ceux qui possèdent des pouvoirs sont limités par de la mana (une caractéristique qui régule leur puissance), ceux qui se battent avec leur corps dépensent de l'endurance (qui elle, est liée à la force vitale d'Elliot) et ceux qui utilisent des armes dépendent de leur équipement (du nombre de munitions, ou de l'état de leur arme). S'il est lié à la force vitale d'Elliot, un personnage n'est pas obligé de lui obéir, même si la plupart de ceux qu'il ramène le font pour passer plus de temps en dehors du jeu, puisqu'il peut les renvoyer quand il le désire. A noter qu'Elliot ne ramène que des personnages "amicaux", il n'a encore jamais osé revenir avec un Albert Wesker, Ganondorf ou Mundus, par exemple. Et il ne le fera jamais, ce genre de personnages étant particulièrement dangereux à côtoyer. UCCCCCCCCCCCCC.

Que pense-t-il du Dôme et de Praedam Hill ? : réponse ici.



Et toi, marionnettiste ?

Je m'appelle PRENOM/PSEUDO et j'ai X ans.
J'ai connu le forum grâce à ECRIRE ICI et je le trouve ECRIRE ICI.
Mon personnage est un INVENTÉ/SCÉNARIO créé par X.
Je possède / ne possède pas de double compte, et c'est ECRIRE ICI.
Le mot de la fin : ECRIRE ICI !


Revenir en haut Aller en bas
Elliot Redfield

avatar
▼ Crédit Avatar : Darwin, merci à lui ♥.

▲ Bavardages : 4

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 0:56


Raconte nous ton histoire

CITATION QUI VA BIEN


« Tu disais ? J'ai pas entendu. Enfin, j'ai pas écouté. J'ai décroché vers le début, quand tu parlais de ta passion pour la pêche. »

Elliot pose ses yeux bleus sur le visage du blond qui lui fait face, détaillant rapidement ses traits fins. Il est vraiment mignon, qu'il pense en buvant une gorgée de café. Un petit nez en trompette, des yeux verts vifs, une bouche aux lèvres scandaleusement sensuelles et des cheveux d'un blond cendré nimbés de braises rougeoyantes. Oui, Robin est clairement intéressant, physiquement parlant. Mais c'est tout, ça s'arrête là, fin du voyage, tout le monde descend. Pourquoi les mecs du monde réels ne peuvent-ils pas être comme ceux des jeux vidéos qu'Elliot aime tant. A côté de Chris, les mâles de l'IRL sont si... fades. Édulcorés. Sans aucune saveur. Peut-être qu'il en demande trop, après tout, tirer une balle dans la tête d'un zombie ne fait pas de quelqu'un une personne fabuleuse et parfaite. Mais ne pas la tirer du tout, c'est probablement pire.

« Je voulais te connaitre un peu. Savoir ce que tu fais dans la vie, tout ça. »

Tout ça quoi ? Elliot lance un regard en coin à Robin, les sourcils froncés. S'il préfère manger japonais ou chinois ? S'il joue sur console ou sur pc ? S'il est plutôt thé ou café ? S'il est actif ou passif ? Ouais, surement. Elliot lève les yeux au ciel avant de reposer sa tasse sur la table du bar. Une heure qu'il a quitté son appartement et déjà, son pc lui manque. Robin est comme un jeu d'Electronic Arts, visuellement très joli à regarder, mais dont on se lasse après quelques heures de jeu. Et surtout, qui ne devient intéressant qu'en achetant un ou plusieurs contenus additionnels. DLC 1 : quelques idées de conversation sans employer l'expression "tout ça", qui est beaucoup trop vague pour permettre à son interlocuteur de répondre convenablement, DLC 2 : apprendre à avoir du charisme parce qu'un joli visage ne suffit pas toujours, DLC 3 : ne pas demander la taille du joystick de son rendez-vous au bout de cinq minutes... bref, payer autant pour rendre un garçon à peu près fréquentable n'est pas à l'ordre du jour. Elliot lance donc un sourire (une grimace plutôt, du genre de celle qu'on fait quand on croque un bout de citron) à Robin, prenant sur lui pour ne pas se lever et s'enfuir.  

« Je suis développeur web, pour des applications mobiles. J'adore les restaurants japonais, je joue sur console et sur pc, je suis plutôt café et ça ne te regarde pas. »

Le blondinet lui adresse un regard complètement perdu. Parfois, souvent en fait, Elliot imagine que les autres comprennent tout ce qui lui passe par la tête. En plein raid, il n'est pas rare de le voir foncer dans le tas toutes armes en avant, un plan bien ficelé en tête. Un plan dont il n'a pas parlé aux autres membres du groupe. Alors évidemment, ce dernier se fait anéantir par le boss de l'instance, ce qui n'aide en rien à la cohésion entre joueurs. Heureusement pour lui, ses amis sont assez patients pour retenter le coup plusieurs fois, sans trop rien dire. Mais dans la vraie vie, ça passe ou ça casse. Et Robin ne l'intéresse absolument pas. Elliot sait qu'il devrait faire des efforts pour son interlocuteur, qui tente tant bien que mal d'apprendre à le connaitre. Ce qui est super mignon, en soit. Mais le brun sait au fond de lui que ça ne pourra jamais fonctionner entre eux. Cependant, ce n'est pas dans son caractère de se montrer aussi franc. Pas avec les garçons. Il a peur de leur faire de la peine, de les énerver, peur de passer pour le méchant de l'histoire. Généralement, Elliot utilise des excuses toutes aussi improbables les unes que les autres. Mais à force, son répertoire ne laisse plus beaucoup de place à l'imagination. C'est là que l'idée de se servir de son pouvoir lui vient en tête.


« Je reviens, je dois appeler ma mère pour savoir si tout va bien depuis son opération. »

Il sait pertinemment que sa mère est chez elle, tranquillement installée sur le canapé de son salon devant une télénovelas ridicule. Mais c'est tout ce qui lui est passé par la tête. Elliot quitte donc sa place et il se dirige vers une alcôve située à quelques mètres de là, à l'abris des regards. Il vérifie une dernière fois qu'il est bien "invisible" et attrape sa PS Vita, qu'il allume à la va-vite. Alors que l'écran titre de Resident Evil: Revelations 2 s'affiche, Elliot se concentre de toutes ses forces pour transférer son corps et sa conscience dans le jeu. Au bout de quinze secondes, le voilà qui débarque dans le couloir d'une vieille prison abandonnée aux murs couverts de sang. Il frissonne en observant les lieux, sachant très bien ce qui se cache dans cet endroit particulièrement glauque. Prenant son courage à deux mains, il avance assez rapidement, jusqu'à entendre un bruit de pas à quelques mètres. Il tourne aussitôt dans une pièce vide, et se cache derrière une étagère métallique assez grande pour le dissimuler. Quelques secondes plus tard, la lumière d'une lampe torche illumine la pièce et Elliot commence à prier Arceus pour ne pas mourir. Les pas se rapprochent dangereusement de sa position, avant de s'arrêter. Son cœur manque un battement lorsqu'une main l'attrape par le col pour l'attirer hors de sa cachette.

« Elliot ? Qu'est-ce que tu fais ici ? »
« Salut Claire ! Du tourisme. J'aime beaucoup visiter des prisons remplies de sang et de zombies. »
« T'es vraiment bizarre. »

Elliot lance un sourire à Claire Redfield avant de la serrer rapidement contre lui. Il sait qu'elle n'est pas très tactile, à l'instar de son frère. Ses lèvres s'étirent d'un rictus idiot lorsqu'il pense à Chris, son idole (et plus si affinité) de toujours.

« Dommage que ton frère est présent dans le 1 et pas dans le 2, quand même. »

Claire lève les yeux au ciel. Elle sait à quel point l'étrange énergumène qui lui fait face bave littéralement sur son frère. Parce que la dernière fois qu'il est venu la voir, il n'arrêtait pas de parler de lui, de ses yeux magnifiques, de sa coupe si parfaite et de ses muscles saillants. Il avait même commencé à lui parler d'un mod pour enlever ses vêtements mais elle l'avait menacé avec son arme et il n'avait pas osé lui raconter la suite. Claire sait aussi qu'elle est un personnage de jeux vidéos et qu'elle n'existe pas réellement. Mais comme lui répète souvent Elliot, "si tu peux parler et agir sans suivre des dialogues ou un scénario, c'est que tu existes, dans un sens."

« J'ai besoin de ton aide, Claire. »

La jeune femme plante ses yeux dans ceux du jeune homme, une lueur déterminée dans le regard.

« Bien sûr ! Qu'est-ce qu'on doit affronter ? Des vampires, une organisation secrète qui tente de contrôler le monde par la force, des mutants surpuissants ? »

Elliot se gratte nerveusement la nuque, particulièrement gêné.

« Euh, en fait. Y'a ce mec avec qui j'ai rendez-vous en ce moment-même, dans un bar et... »
« Elliot... tu viens ici juste pour me demander de tuer ton rendez-vous ? T'es un grand malade ! »
« Non, pas le tuer ! Mais j'sais pas, tu pourrais faire croire qu'il y a un problème dans le bar, genre une contamination quelconque, et comme ça je peux partir sans lui donner aucune explication. »
« Ton plan est stupide. Genre, vraiment stupide. »
« C'est le seul que j'ai. Sinon, je peux toujours ramener un zombie et... »
« Tu ne vas pas risquer la vie des clients du bar pour éviter de dire à ce type qu'il ne t'intéresse pas. Même toi, tu n'es pas aussi lâche. »
« Spoiler alert. Si, je suis assez lâche pour faire ça. Allez Claire, je ne te demande pas grand chose, c'est la première fois que je te demande de l'aide. »
« La première fois ? Tu es venu sept fois pour me demander comment séduire mon frère. Mais soit. Si ça peut t'empêcher de répandre le virus dans ton monde, j'accepte. »

Un grand sourire illumine le visage d'Elliot tandis qu'il pose sa main sur l'épaule de Claire pour commencer le transfert. La jeune femme lui lance un regard désabusé avant de lever les yeux au ciel, toujours certaine que l'idée de son ami est particulièrement mauvaise. Un rapide coup d'œil à sa tenue sale et pleine de sang lui arrache une grimace. Que vont penser les gens de ce bar ? Les pauvres, ils ne s'attendaient probablement pas à croiser la route d'un idiot comme Elliot. Mais il est trop tard pour reculer, maintenant que son corps et sa conscience disparaissent peu à peu du jeu dont elle est originaire. Lorsqu'ils débarquent dans l'IRL, vingt secondes à peine se sont écoulées. La console du mutant est toujours posé sur une petite étagère et il l'attrape afin de la remettre dans la poche de son jean.

« C'est lequel ? Le petit blond hyper craquant ? »

Elliot hausse maladroitement les épaules, tout en acquiesçant de la tête. Hyper craquant peut-être, mais pas assez pour combler son manque de charisme. Le jeune homme arrache Claire de sa contemplation en la tirant vers lui, avant de marcher vers Robin qui se tourne soudain vers eux pour les dévisager. L'héroïne de Resident Evil lance un regard perdu à son ami, sans trop savoir quoi faire.

« Je suis innocent ! Je n'ai pas agressé ce type, j'étais aux toilettes. »

Claire lève à nouveau les yeux au ciel tout en attrapant les bras d'Elliot pour les mettre dans son dos.

« Vous êtes en état d'arrestation pour le meurtre de... Leon Kennedy. »

Sans ajouter quoique ce soit, la jeune femme pousse Elliot en direction de la sortie, tandis que Robin contemple la scène, totalement médusé. Le mutant hurle une dernière fois qu'il est innocent et les deux compères quittent le bar, sous les regards des clients. Une fois dehors, Claire lâche Elliot qui éclate de rire, hilare.

« C'était génial ! Merci, Claire. T'es plutôt douée en improvisation. Même si tu aurais pu trouver mieux que Leon, il est un peu célèbre dans mon monde. Moins célèbre que ton frère, évidemment, je ne sais même pas pourquoi je précise ça. »

Malgré sa réprobation, Claire éclate de rire à son tour. Quoiqu'il fasse, Elliot a le don de la faire rire, malgré son caractère immature et lâche. Être avec lui a au moins le mérite de la changer de son univers, rempli de zombies et de psychopathes en tout genre.

« Et après tu t'étonnes d'être célibataire. Ce n'est pas comme ça que tu vas rencontre quelqu'un. »

Elle sait pertinemment qu'Elliot ne l'écoute pas et qu'il préfère se réserver pour Chris. Elle ne comprend pas pourquoi le jeune homme s'obstine à pourchasser un rêve qui ne se réalisera sans doute jamais. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, son frère est hétéro et elle ne pense pas une seule seconde qu'un gamin comme Elliot pourrait lui plaire. Mais après tout, qui est-elle pour empêcher son ami d'essayer, encore et encore, de séduire Chris.

« Tu peux me ramener ? J'étais à deux doigts de trouver la sortie. Enfin, j'imagine que c'est un piège et que je ne risque pas de quitter la prison de sitôt, mais je garde espoir. »

Elliot laisse une moue se dessiner sur ses lèvres tandis qu'il pose sa main sur l'épaule de Claire.

« Je reviens te voir dans quelques temps. Merci encore ! »

Son pouvoir s'active et il transfère son amie dans sa console, toujours allumée dans sa poche. Lorsqu'elle s'efface complètement de l'IRL, il pousse un petit soupir, retrouvant la solitude qui est la sienne depuis tant d'années. Il n'a qu'une seule hâte, rentrer chez lui pour lancer une partie de Resident Evil 6, afin de retrouver Chris, et Piers, un autre de ses multiples crush. Plongé dans ses aventures vidéoludiques, il n'a pas conscience qu'il perd peu à peu une part de ses liens avec l'humanité.

Revenir en haut Aller en bas
Lucifer Wolfe
#LOUP — Y ES-TU ?

avatar
#LOUP — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dydy ! :love:

▲ Bavardages : 46

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 1:10
Oh, oh, oh. Dès que j'ai vu Redfield, je me suis dit que j'allais kiffé ton perso, et.... MAIS OH MON DIEU, JE LE KIFFE VRAIMENT. Cette mutation de fifou, je suis fan ! Pis Resident Evil, quoi. J'aime d'amour cette série de jeux, alors... Oui. C'est un grand OUI pour moi.

Bienvenue parmi nous !! J'ai hâte de lire la suite de ta fiche ! Si tu peux faire en sorte que Jaime rencontre Chris Redfield, tu auras sa bénédiction éternelle.   :adios:

EDIT : Omg, et ce titre de fiche. C'est bon, toi j't'aime déjà.


I've lived too long...
No, not gonna die tonight, we've gotta stand and fight forever. No, not gonna die tonight, we've gotta fight for us together. They can't keep their chains on me when the truth has set me free. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Elliot Redfield

avatar
▼ Crédit Avatar : Darwin, merci à lui ♥.

▲ Bavardages : 4

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 1:14
Chris c'est le plus bo

Merci pour la bienvenue Lucifer
J'peux lui présenter Chris, mais 1 : pas touche, 2 : si elle est sage, 3 : j'ai dit pas touche déjà ?

J'espère juste que le pouvoir va passer, j'essaie de limiter au maximum, mais bon
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer Wolfe
#LOUP — Y ES-TU ?

avatar
#LOUP — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dydy ! :love:

▲ Bavardages : 46

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 1:21
Mais tellement. Wesker a son petit charme aussi, mine de rien.

Pas de souci ! Elle le touchera pas, elle n'est pas de ce bord là. Chris est tout à Elliot s'il le veut. Par contre, niveau sagesse... Faut voir s'ils ont la même définition de ce mot là.

Franchement, j'espère aussi ! Je trouve ça super badass comme mutation !


I've lived too long...
No, not gonna die tonight, we've gotta stand and fight forever. No, not gonna die tonight, we've gotta fight for us together. They can't keep their chains on me when the truth has set me free. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Lilian Bell
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 298

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 1:59
Ce pouvoir tellement classieux. Tant de références aux jeux vidéos, mon coeur s'emballe et j'ai qu'une vie ptn.
Bienvenue par ici avec ce personnage que je vais aaaadorer suivre.


ULTRAVIOLENCE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Darwin James
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Lempika

▲ Bavardages : 311

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 7:47
C'EST CHRIS WOOOOOD, LE MON EL DANS SUPERGIRL
Et daaaaaaaaaaaaaaaaaaamnit je rejoins les autres, ce pouvoir est ééééééénorme et j'adore comment tu écris, toutes ces références de jeux vidéos super bien amenées, bref, ta fiche n'est pas finie que j'adore déjà ton personnage
Bienvenue iciiiiiii


Illusion is the first
of all pleasures
- Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t22-be-careful-to-what-you-r
Damian T. Ruthven
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : Leria ♥

▲ Bavardages : 146

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 8:54
Omg Chris Wood Et Resident Evil Et Redfield
Le début de ta fiche est tellement passionnante et mon côté fangirl prend vraiment le dessus..
J'ai hâte de lire la suite et j'espère pouvoir rp avec toi dans le futur et nous trouver un super lien


Bloody ☠️ Vampire
He ate my heart. ✻ That boy is bad and honestly, He's a demon in disguise. He is cold as death. His heart no longer beats, he has no more feelings. The blood circulates in our veins but he needs to drink it. That boy is a monster.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Set M. Löf
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : BABINE (Sign : Sheepgirl)

▲ Bavardages : 30

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 9:45
Ça c'est un mutant interessant Ça me donne envie de lire tout le reste de la fiche quand elle sera là! ( Et de voir pour un lien plus tard, peut-être? )



It’s not an easy thing to put a gun to your own head, even if you do want to die — To do it when you want to live must take the will of a demon. | FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Jo Abberline
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Dydy

▲ Bavardages : 60

MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   Sam 16 Juin - 10:52
Waaaaaaaaaaaaah ce pouvoir Je suis fan
Hâte de voir ta fiche finie et d'en savoir plus sur ton perso o/
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Suck on this, Wesker !   
Revenir en haut Aller en bas
 

Suck on this, Wesker !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call Me Legend ::  :: Présentations-