Partagez | 
 

 peterke ☷ (wanna burn with you tonight).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Peterke A. Rhoswen
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : la p'tite mouette.

▲ Bavardages : 281

MessageSujet: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 9:17


peterke "peter" anguis rhoswen

you hurt me


Informations Générales



IDENTITÉ : peterke. (roche). oh, ce n'est qu'une appellation qui sort à peine de l'ordinaire, peterke. à deux lettres prêt et j'aurais pu être seulement "peter", semblablement au petit garçon tyran du pays de nulle-part qui ne voulait pas grandir. d'un côté, je me dis que je lui ressemble un peu. car à praedam hill, on me reconnait comme peterke le trublion. comme celui qui n'avait que faire de dépasser les limites. l'adolescent stupide qui s'est rendu compte trop tard de ses capacités et qui n'a pas réfléchis avant pour prendre la poudre d'escampette, loin du dôme. moi aussi je suis, en quelque sorte, prisonnier de ce monde rempli de créatures fantastiques. oh, comme j'aimerais partir à la découverte du reste du monde et apercevoir des choses que je ne verrais jamais. anguis. (dragon). créature ailée aux capacités exceptionnelles ; maîtresse des vents et des flammes, ce titre me correspond plutôt bien, désormais. en effet, apte à cracher des flammes, moi aussi, j'apprécie le fait d'être assimilé à une aussi belle bête de légende. hélas, c'est bien la seule chose dont je peux me vanter puisque je ne possède aucunement la force ni la férocité qui leur est attribué. je ne suis qu'un mortel trivial après tout. un être condamné à être pointé du doigt et jugé pour des pouvoirs que beaucoup d'autres désireraient posséder. on fait moins le malin lorsque l'on se retrouve soudainement fiché. on comprend que l'on possédera moins de liberté que lorsque l'on faisait encore parti de l'humanité. aussi, j'essaye d'oublier ce titre qui me colle à la peau aujourd'hui. je le maudis pour tout ce qu'il représente. rhoswen. (rose blanche). plante aux délicates pétales, elle est souvent décrite comme, belle, fragile, aisée à arracher de sa province verdure et dotée d'une blancheur immaculée. mais quelques unes d'entre elles peuvent cependant également être dangereuses, épineuses, carnivores. de belles créatures aux caractéristiques paradoxales, divergentes. fleur. un titre qui ressort un certain côté délicat transparent dû à mes agissements, ma manière de vivre. stupidement, je me suis laissé cueillir par l'humanité qui m'a retenu sous le dôme. je suis resté immobile, acceptant ce bouleversement dans ma vie afin de retrouver un tout autre univers. comme quoi, les épines peuvent ouvrir le derme lorsque ce dernier se retrouve comprimé contre l'aiguille, mais cela n'est pas assez suffisant pour faire tomber des rois, des dominants. les rhoswen, de simples humains vulnérables pour beaucoup. mais parmi eux se trouve le mutant le plus frêle d'entre tous. c'est malheureux.

SURNOM / NOM DE CODE : lézard. c'était un sobriquet que les autres mioches du manoir williams ne cessaient de me cracher à la figure comme une insulte. dorénavant, il ne cesse de retentir de temps à autre, lorsque je retrouve des anciens camarades de classe où que je dois faire face à quelques créatures belliqueuses qui désireraient me déstabiliser. il faut dire qu'il m'en faut peu pour m'énerver ; surtout lorsque ça glaviote sur ma nature mutante que j'essaye parfois d'oublier pour mieux idéaliser une existence plus humaine. mais au final, j'ai quand même fini par m'y faire. après tout, ces petits reptiles ne sont-ils pas adorables ?

ÂGE : trente-trois ans. âme juvénile incrustée dans la chair sénile, je n'ai pas le sentiment d'avoir longuement mûri.  je ne suis qu'un gosse questionnant pères et mères pour découvrir l'envergure de ce nouveau monde. univers sombre où les créatures sont parqués dans une prison à ciel ouvert, comme de vulgaires agneaux. on écoute des promesses utopiques, pense à purifier le sang de sa prochaine portée pour mieux la rendre plus civilisée, mais je sais que le risque est bien trop grand pour oser songer à de pareilles rêveries. moi, je fête chaque anniversaires comme s'ils allaient être les derniers. profiter de mon existence comme une jeunesse sans borne, carrément immortelle.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : praedam hill, 11/12/1984. il est mon lieu de naissance ainsi que ma cage dorée. je maudis cet endroit pour tout ce qu'il représente. une pseudo-communauté vouée à nous protéger ainsi qu'à protéger l'humanité. après avoir y passer toute ma vie, je ne désire qu'une chose ; m'en sortir. je veux m'échapper et voler de mes propres ailes. avoir la chance de faire la rencontre de quelques personnalités dont je n'aurais jamais l'occasion de rencontrer un jour ou l'autre. sans parler de tout les paysages et les créatures que je pourrais apercevoir si seulement j'avais l'occasion de voyager. un monde dont les seuls responsables de sa destruction sont les êtres humains. comme quoi, il faudrait se remettre en question quant à la nature monstrueuse de certains. nous sommes tous à peu près pareils. le dôme doit être détruit.
NATIONALITÉ : américaine, canadienne. et ce, à jamais. on m'a dit, cependant, que ma famille n'a pas toujours existé sur cette foutue île. qu'il y a bien longtemps, ils auraient très bien pu être allemand, français ou anglais. je ne sais guère ce qui les a poussé à rester quand ils avaient l'occasion de partir. comme pour moi aussi, d'ailleurs. quoique, j'imagine que cela a dû les enchanter de savoir qu'ils auraient pu être maître d'un secret aussi formidable que celui de l'existence des créatures fantastiques comme ceux que l'on racontent dans les contes. jamais ils n'ont douté qu'ils pourraient, tôt ou tard, compter quelques chimères au sein de leur dynastie.

SITUATION MATRIMONIALE : célibataire. je conçois que la vie au sein d'une bulle n'est pas extraordinaire et que la passion peut être une motivation lorsque l'ennuis se fait sentir. pourtant, je considère que les relations ne sont guère utiles, blessant plus qu'elles ne nous rendent heureux. qui plus est, entretenir un couple nous pousse irrémédiablement vers une situation quotidienne ; triviale. tôt ou tard, on finira par se lasser même si on cherchera malgré tout à se retenir, chercher divers moyens pour exister ensemble. aucunement. non, je ne veux même pas y penser un seul instant.
ORIENTATION SEXUELLE : pan. bien que je serais malgré moi tatillon sur les créatures que je pourrais rencontrer, considérant les mutants meilleurs comparé à toutes les autres espèces. après tout, les loups et les sirènes ne sont que des animaux et les vampires ne sont que des cadavres. quant aux humains, ce sont de leur faute ainsi que de leur peur exagérée du surnaturel si je n'ai point la chance d'être en mesure de voyager ; comment pourrais-je tomber amoureux de l'un de mes bourreaux ? qui plus est, il faut dire que la passion est une histoire qui ne m'intéresse en rien. je la trouve futile.

MÉTIER : livreur de sushi. de base, j'aurais voulu travailler en tant que professeur au sein du manoir williams. j'avais envie que les autres mutants soient en mesure de contrôler un minimum leur pouvoir, cmme c'est mon cas, aujourd'hui. hélas, je fus refusé notamment à cause de mes idéologies. parce que je n'apprécie pas le fait de voir des individus des autres espèces se rapprocher un peu trop prêt de l'institut - notamment lorsque ces mêmes créatures se montrent territoriaux lorsque ce sont des mutants qui piétinent leur terrain -. sans parler de la petite aversion que je pourrais avoir pour les humains ; me questionnant sur l'utilité de leur laboratoire. quant au professeur lachlan williams en lui-même, je me dis qu'il est bien trop influent et apprécié par les humains pour ne pas cacher quelque petits secrets. ainsi, j'ai renoncé à ce poste pour devenir livreur. au moins, ça me permet de sortir un peu partout et faire de nouvelles rencontres. c'est plutôt cool.
LIEU DE VIE : praedam hill. parce que c'est le seul endroit où je peux vivre en dehors du manoir, j'ai pris la décision de m'écarter de l'école pour mieux me concentrer sur ma petite et minable vie. cependant, cela ne veut pas dire pour autant que je ne me permets pas d'aller voir ailleurs, bien au contraire. j'aime aussi bien visiter le territoire des loups que celui des vampires sans même songer un seul instant aux conséquences qu'il pourrait y avoir ensuite. j'aime aussi le fait de longer les entrées afin d'inquiéter les humains quant à mes intentions. ainsi, on se rend compte à quel point notre dôme est petit. que même à l'intérieur d'une prison, certains n'hésitent pas à ériger d'autres murs futiles.

AVATAR : matt smith.
CRÉDIT AVATAR : la p'tite mouette.


Parlons un peu de toi


CARACTÈRE : curieux, extraverti, persévérant, désinvolte, fier, infantile.
voilà comment on pourrait me décrire en quelques mots. créature indomptée et indomptable, je n'écoute que mon cœur, mon instinct plutôt que de me tourner vers une autre personne, haïssant toutes formes de dépendance. au final, on pourrait me considérer comme une créature plutôt hostile, belliqueuse, amoureux du chaos et curieux de savoir ce que cela pourrait produire au sein d'une communauté comme celle que l'on trouve à praedam hill. mais la réalité est tout autre. apte à me lier aisément en amitié, je ne suis uniquement une personne qui tient à sa liberté et à sa justice d'exister. en effet, je considère que le monde dans lequel on existe est tout bonnement immoral. et je suis quelqu'un qui préfère agir plutôt que d'attendre que les choses se passent. si je ne suis pas sot, je reste une personnalité inconsciente, n'ayant que faire des conséquences qu'il pourrait y avoir ensuite. seule la vie m'importe.

PARTICULARITÉS : tatouage. (404). le genre de chiffre qui te fait rappeler que t'es une erreur de la nature. je grimace à sa vue, ayant cherché à le retirer pendant longtemps. vainement. si praedam hill peut nous laisser croire que l'on pourrait se retrouver dans une ville parfaitement banale, le tatouage pourrait également suffire à nous faire comprendre que t'es dans une prison ici, t'es rien de plus qu'un numéro parmi tant d'autre. physique. (divergent). si ma face et ma crinière est toujours impeccable, il en est rien concernant mon style vestimentaire. jamais à la mode, je peux néanmoins faire beaucoup d'effort sur la qualité du tissus comme m'habiller dans un style plus adolescent. j'aime surprendre, changer selon mes humeurs et mes envies. peur. (pointes). j'ai peur de tout ce qui peut blesser. imaginez un peu ma tête le jour où j'ai été contraint de me faire tatouer. j'ai pas du tout apprécié. de la même manière, j'aurais tendance à fuir les aiguilles qui pourraient me faire rappeler les laboratoires. et je n'apprécie également pas vraiment lorsque les sangsues et les toutous montrent leurs petites quenottes. passion. (art). chaque individus a certainement sa manière à lui de s'évader un peu de ce monde froid et terrifiant. moi j'ai trouvé ma propre voie. celui de la création. et quand j'entends par là, je parle bien évidemment de toutes les formes de créations. par ailleurs, j'adore particulièrement chanter, jouer de la guitare et faire des tags sur les murs. même si pour ce dernier point, cela pourrait être considéré comme de la dégradation plus que comme de la création. habitude. (fête). il ne se passe pas un seul instant où je ne m'amuse pas. aussi, lorsque j'ai du temps libre le soir, je me rends à des endroits branchés afin de me détendre ou tout simplement afin de me défouler. hélas, j'évite de toucher un maximum à la boisson et à la drogue, parce que je sais que je pourrais faire des carnages si je ne me contrôle pas - le feu et l'alcool ne fait pas bon ménage -. qui plus est, on ne peut pas dire que je suis le genre de type qui boit et qui arrive à tenir la route ensuite. avec un physique chétif comme le miens, on se retrouve bien vite imbibé et moi, j'aime être un minimum maître de ma petite personne.



Be careful of the... race


Un institut pour mutants... Et pourquoi pas une garderie ? Que pense ce personnage du complexe géré par le Professeur Williams ? Pourquoi ? : hésitation. en soit, l'idée est bonne. il est normal d'éduquer les mutants afin qu'ils soient aptes à contrôler leur don inné. néanmoins, si l'éducation paraît juste, je préfère également me méfier des intentions du dit professeur williams. nous savons peu de choses sur lui mais il en sait beaucoup sur nous. pourquoi il aurait le droit également de sortir du dôme quand le reste des mutants ne peuvent tout simplement pas ? à quoi cela lui sert-il de rester pacifiste envers les autres créatures quand elles se donnent le droit à bien plus de privilèges comme celui de garder une certaine autorité sur leur territoire ? aussi, qu'est-ce que cela nous sert de montrer patte blanche puisque l'on sait que jamais on aura l'occasion de quitter le dôme ? les humains ne veulent rien savoir. tout ce qu'ils voient en nous, ce sont des êtres qui pourraient tôt ou tard les dominer voir les remplacer. donnons-leur ce qu'ils veulent entendre. on doit se révolter afin de gagner un peu plus de libertés. massacrons-les s'il le faut. parfois, il faut user de la force pour se faire entendre.

Où en est-il de sa manipulation de pouvoirs ? Et d'ailleurs, quels sont-ils ? : dragon's breath, ●●●○○○. mon pouvoir consiste tout simplement à être capable de cracher du feu sans avoir besoin d'un quelconque liquide ou d'une source pour le faire, semblablement aux dragons que l'on peut décrire à travers les mythes. dit comme cela, ça peut être particulièrement impressionnant et même que ce don pourrait être considéré comme puissant, mais il en est rien. si aujourd'hui, je sais le contrôler même s'il m'arrive de faire quelques erreurs, il fut un temps où il était délicat d'être un glavioteur de flammes ambulant. dans un premier temps parce que ça brûlait la gorge et dans un deuxième temps parce qu'il fallait aussi se mettre à l'abris lorsque l'on tombait malade. d'ailleurs, c'est comme ça que j'ai découvert mes capacités ; en toussant. aujourd'hui, il m'arrive encore de faire quelques petites bêtises lorsque j'ouvre maladroitement la bouche, mais pas assez pour provoquer un incendie involontaire, fort heureusement. seulement quelques dégradations publiques, tout au plus.

Que pense-t-il du Dôme et de Praedam Hill ? : malédiction. c'est inutile même si cela à l'air de l'être aujourd'hui. tôt ou tard, on finira par se déchaîner. on aura marre d'être considéré comme des criminels même lorsque l'on a commis aucun délit. parce que c'est ainsi que les mortels nous considèrent. nous sommes des dangers potentiels alors ils pensent qu'il vaut mieux prévenir que guérir. mais le dôme est une boîte de pandore qui finira par s'ouvrir tôt ou tard. et je peux vous garantir que je ferais certainement parti de ces monstres qui iront taper du poing à l'entrée de praedam hill. on prouvera aux humains qu'ils ont eu tord de nous considérer comme des bêtes sauvages à enfermer en cage. peut-être même qu'on pourra leur demander de plier le genoux face à nous afin de demander pardon, quémander la miséricorde. mais ce jour-là, il sera trop tard pour faire marche arrière. ils auraient dû réfléchir avant ; condamner les monstres fautifs et laisser les autres exister là où leur cœur leur dit de se rendre. ils n'auraient pas fait de moi la créature haineuse que je suis devenu aujourd'hui. j'aurais été plus tolérant.



Et toi, marionnettiste ?

Je m'appelle la p'tite mouette et j'ai vingt-deux ans.
J'ai connu le forum grâce à un top-site et je le trouve plutôt cool.
Mon personnage est un inventé créé par moi.
Je ne possède pas de double compte.
Le mot de la fin : nyoup !




If there's a light at the end,
it's just the sun in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t255-peterke-wanna-burn-with
Peterke A. Rhoswen
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : la p'tite mouette.

▲ Bavardages : 281

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 9:17


Raconte nous ton histoire

so come on now, i’ll take you on


    DÉCEMBRE 1984 : prologue ― naissance.
tout était déjà en place quand je suis né. les territoires, le dôme, les créatures. tout. à croire que tout avait mis en oeuvre pour que je ne puisse jamais voir autre chose que cette foutue ville. que l'on me mettait en prison avant même d'être mis au courant pour ma mutation. quand j'ai commencé à grandir, j'ai questionné les miens pour savoir ce qu'ils avaient pensé de toute cette organisation militaire au sein de cette ville où ils avaient toujours vécus. pour eux, c'était normal de rester au sein d'un paysage qu'ils avaient toujours connu. que, pour une fois, l'état ne leur enlevait pas leur demeure afin de les pousser à aller voir ailleurs, alors autant profiter et garder les marques. seulement, ils ne savaient pas qu'ils possédaient le gêne X en eux. jamais ils n'auraient cru qu'ils allaient mettre au monde un bébé mutant ; le premier de la famille. et hélas, la nouvelle arriva bien trop tard, tombant comme un cheveu en plein milieu de la soupe. moi qui avait été trop jeune pour quitter ma famille et voler de mes propres ailes, je compris que plus rien ne serait comme avant à partir du moment où j'ai commencé à cracher mes premières flammes. j'étais un peu malade et je toussais beaucoup. ça avait dérapé.

    SEPTEMBRE 2003 : act. i. ― mutation.
je cours sans jamais m'arrêter. il fallait que je trouve la sortie avant que l'on apprenne pour ma mutation. qui sait, on va peut-être m'arrêter. j'ai mis le feu à ma maison, après tout. c'était pas volontaire, mais je l'ai fait quand même. il fallait pas que j'y pense. je devais me comporter comme un humain. agir comme si tout était normal. je ne devais pas avoir l'air coupable. sinon, les militaires se douteraient de quelque chose et je serais fichu. ça serait la fin pour moi. qui sait ce que j'allais devenir. j'peux pas passer toute ma vie au sein du dôme, si !? en plus, je serais une cible potentielle pour ces humains. j'pourrais bien devenir un cobaye que personne ne le saurait. je n'avais pas le choix. il fallait que je tente le coup. alors je m'approche enfin prêt de l'une des portes qui se présentent à moi. je suis intimidé, mais j'avance. «- hey ! j'aimerais bien passer ! je suis un humain, moi aussi ! ouhou ! ». je fais de grands gestes, gardant néanmoins les bras en l'air en signe de pacifisme. je me dis que ça serait bête de se faire abattre quand on cherche seulement à trouver une sortie. d'autant plus que les militaires n'ont jamais l'air d'être bien commode. celui qui s'avance vers moi démontre très clairement qu'il pourrait bien me tuer si j'osais faire un truc totalement insensé. si cela me pousse à paniquer un peu, je tente de me contenir. vainement. parce que la suite des événements me fait clairement comprendre que j'ai échoué, qu'ils ont eu un train d'avance sur moi. «- tu es peterke rhoswen, c'est bien ça ? ne tente rien qui puisse te mettre en mauvaise posture, nous ne te voulons aucun mal. nous allons bientôt faire la rencontre du professeur williams. ». je le regarde d'abord ébahi, incapable de réagir. ils savaient désormais qui j'étais et ce que j'avais fait et je m'étais lancé en plein dans la gueule du loup. est-ce que je comptais me laisser faire pour autant ? non. mon instinct de survie me poussa à attaquer avec la meilleure des armes que je possédais sur moi ; mes capacités. c'est un échec. je sens une flèche hypodermique me piquer le cou. et je sombre.

    JUIN 2018 : act. ii. ― présent.
vous voulez savoir ce qu'il s'est passé ensuite ? est-ce que je suis mort ? est-ce que j'ai réussi à m'enfuir ? hélas, non. rien de tout ça ne m'est arrivé. je suis encore à praedam hill pour le plus grand malheur de beaucoup de personnes. j'ai été à l'institut comme on me l'a conseillé de le faire. j'ai été victime des autres élèves de la classe avant de devenir bourreau par la suite. puis j'ai finalement pris la décision de faire ma vie comme je l'entendais ; loin de l'école. surtout lorsqu'on m'a fait bien comprendre qu'avec un caractère comme le miens, je pourrais jamais devenir professeur pour les autres élèves. aussi, j'ai pris soin de leur claquer la porte au nez. entre temps, j'ai perdu mes parents. c'est la maladie qui les aurait emporté à ce qu'il paraît. puis je suis devenu livreur de sushi. j'aurais pu livrer autre chose, cela dit. des pizza, des pommes, des poires... mais non. et je dois dire que ça me plaît pas mal. j'peux rouler sur ma moto à vive allure et prendre le retard comme excuse. je peux également déborder sur les territoires et affirmer que c'est bien un vampire qui ma commandé ces sushis. oui. pour l'instant on fait comme on peut. on subsiste un minimum. mais moi, ce que j'attends surtout patiemment, c'est la révolution. la libération de nos conditions. que le chaos s'immisce dans notre quotidien.



If there's a light at the end,
it's just the sun in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t255-peterke-wanna-burn-with
Tom Ruthven
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : HEART ATTACK

▲ Bavardages : 69

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 9:23
Matt Smith En tant que Darwin mon petit mutant, je te souhaite la bienvenue sur Call Me Legend Le peu que j'ai déjà lu donne très envie de découvrir ton personnage ! et j'adore ton nom


lost

★ ★ But not lost alone
Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t116-bad-feelings-tom#623
Ezechiel De Lioncourt
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : Me

▲ Bavardages : 116

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 11:45
Bienvenue à toi officiellement

J'adore déjà ce que je lis Bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as la moindre question n'hésite pas à me Mp

Et je viendrais treeees certainement te quémander un lien avec Calixte. Il est né dans le dôme aussi en 1983


Bloody Mary
Revenir en haut Aller en bas
Nina O. Namarov
# I PROMISE YOU
the sun will shine on us again

avatar
# I PROMISE YOUthe sun will shine on us again
▼ Crédit Avatar : Schizophrenic

▲ Bavardages : 758

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 12:10
Bienvenue à toi


Revenir en haut Aller en bas
Astrid Esbjorn
#LOUVE — Y ES-TU ?

avatar
#LOUVE — Y ES-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 289

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 13:26
Bienvenue ;) je t'ai déjà croisé quelque part toi ;p


I don't care, I don't care, so call me crazy
She wolf ▬ 'Cause every night I lie in bed The brightest colors fill my head A million dreams are keeping me awake I think of what the world could be A vision of the one I see A million dreams is all it's gonna take A million dreams for the world we're gonna make
Revenir en haut Aller en bas
Peterke A. Rhoswen
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : la p'tite mouette.

▲ Bavardages : 281

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 14:25
salut la compagnie !

tom ruthven merci pour tout, petit chou !
j'espère ne pas décevoir par la suite !
(et comment ça, seulement ton
mutant me salue ? )


ezechiel de lioncourt merci à toi aussi !
pas de problème, je n'hésiterais pas ! <3
et ça sera avec grand plaisir pour un lien
avec calixte ! (d'ailleurs, dès que vous
avez des idées, n'hésitez pas à MP; )

nina namarov LA FILLE IMPOSSIBLE.
merci à toooiiiii.

astrid esbjorn ahah, c'est fort possible !
merci à toi ! <3

encore merci à vous tous pour votre accueil !


If there's a light at the end,
it's just the sun in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://callme-legend.forumactif.com/t255-peterke-wanna-burn-with
Lilian Bell
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Dandelion

▲ Bavardages : 298

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 15:20
Matt Smith
Bienvenue par iciiiiiiiiiiii, j'adore ce que je lis pour le moment


ULTRAVIOLENCE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Blodwyn K. O'Connell
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : (a) Lempika. (s) astra (g) icongifhunts

▲ Bavardages : 105

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 15:29
bienvenue et bonne rédaction **




☾ Darkness is your candle. ☽
Revenir en haut Aller en bas
Calixte Jones
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Leria ♥

▲ Bavardages : 164

MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   Ven 22 Juin - 17:47
Je te Mp sans soucis alors


Fucking World
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: peterke ☷ (wanna burn with you tonight).   
Revenir en haut Aller en bas
 

peterke ☷ (wanna burn with you tonight).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call Me Legend ::  :: Présentations :: Les Validés-