Partagez | 
 

 In a cage puts all heaven in a rage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lazare de Lioncourt
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : Bleu amer.

▲ Bavardages : 56

MessageSujet: In a cage puts all heaven in a rage...   Mar 8 Mai - 15:37


Lazare de Lioncourt

maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage.
t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large.


Informations Générales



IDENTITÉ : Lazare, Louis, Gauvain de Lioncourt.
SURNOM / NOM DE CODE : Il n'a besoin d'aucun nom de code, même si certains vampires le surnomment "Cap'tain".

ÂGE : 250 ans.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : Il est né à Paris, un 29 Février 1768.
NATIONALITÉ : A l'origine... Française.

SITUATION MATRIMONIALE : Non marié, non attitré ni rien du tout. Lazare vit très bien seul et ça lui convient parfaitement.
ORIENTATION SEXUELLE : Il vous en pose des questions ?

METIER : Il tient une salle de sport et un dojo dans Praedam Hill.
LIEU DE VIE : Juste à côté de son lieu de travail. Surtout loin du Manoir en fait.

AVATAR : Chris Evans.
CREDIT AVATAR : Ilyria.


Parlons un peu de toi


CARACTERE : réponse ici.

PARTICULARITÉS : réponse ici.



Be careful of the... race


Une famille, un groupe ou la solitude ? Pourquoi ce choix ? : réponse ici.

Ce personnage st-il de ceux qui se contentent d'obéir et de réclamer leur poche de sang, ou bien trouve-t-il d'autres moyens de sustenter sa soif ? Pourquoi ? : réponse ici.

Que pense-t-il du Dôme et de Praedam Hill ? : réponse ici.



Et toi, marionnettiste ?

Je m'appelle Davy et j'ai un certain âge, on le sait à force.
Mon personnage est un INVENTÉ créé par moi-même, il le fallait.
Je possède des doubles comptes, et c'est Nyx, Athanase et les Taylor.
Le mot de la fin : Enjoy, et de 3 !




BREAK THIS CURSE
YOU WILL HEAR THUNDER AND REMEMBER ME, AND THINK : HE WANTED STORMS. THE RIM OF THE SKY WILL BE THE COLOUR OF HARD CRIMSON, AND YOUR HEART, AS IT WAS THEN, WILL BE ON FIRE. ▬ the gods are tired of being gods.

Revenir en haut Aller en bas
Lazare de Lioncourt
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : Bleu amer.

▲ Bavardages : 56

MessageSujet: Re: In a cage puts all heaven in a rage...   Mar 8 Mai - 15:38


Raconte nous ton histoire

Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages
Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps



L'AVANT

Lazare, né le 29 Février 1768 à Paris, est l’unique enfant d’Adélaïde de France et de Xavier de Saxe. Héritier de leurs amourettes éternelles et de leur dévotion commune, il n’aura pourtant pas le luxe de vivre sous la reconnaissance et le rang qui lui est dû. Non mariés et son père même plutôt déjà en épousailles, sa mère le dissimulera à Versailles et dans les pavillons adjacents en le faisant passer pour l’enfant d’une lointaine cousine décédée en couches. Eplorée par le décès de sa sœur et du jeune dauphin de France, son plus proche frère, puis de sa mère la Reine de France, Madame Adélaïde trouvera sans doute en cet enfant l’amour et la compassion que la musique n’aura pu lui combler malgré tout son réconfort. Unique. Choyé. Caché. Protégé.

Il passa une grande partie de son enfance à Plombières, dans le Duché de Lorraine appartenant à feu son arrière-grand-père, où on fut plus que ravi de lui enseigner l’équitation et les arts des jeux de guerre comme tout bon garçon de son âge. A l’abri des bruits de la cour de France et des rumeurs, il y grandira sous l’œil bienveillant de sa mère et de Marie-Antoinette d’Autriche, épouse de Louis XVI. Cette dernière n’aura de cesse de lui rendre visites voir de le faire venir à Paris pour lui tenir compagnie, appréciant sa présence d’esprit et sa droiture déjà noble malgré son jeune âge. Lazare n’aura de souvenirs de ces dames que leur agréable compagnie et les nombreuses étreintes qu’elle lui assèneront, s’émerveillant de ses cheveux blonds et de ses yeux clairs à n’en plus finir.

Sous les conseils de Louis XVI lui-même, alors son cousin sans officiellement le savoir, il intégra en 1779 l’école royale militaire de Brienne-le-Château… En même temps qu’un dénommé Napoléon Bonaparte, alors d’un an son cadet. Collège d’ordinaire réservé aux membres de petite noblesse – pouvant néanmoins prouver 4 générations de nobles avant eux – il acceptera volontiers cette décision et y restera cinq ans. Bien que réputé d’un tempérament calme et modéré, il sera reçu en conseil de discipline pour une bataille de boules de neiges soi-disant orchestrée par son ami Napoléon mais dont il assumera la mesure et les conséquences avec une loyauté sans bornes. Cela déplaira à sa mère qui ne manquera pas de lui rappeler à qui il doit allégeance, mais amusera le roi de France ; voyant dans cet acte la promesse d’un avenir militaire aussi glorieux qu’ingénieux. En 1784, les cadets passent l’examen d’entrée à l’école militaire de Paris ; Lazare, âgé de 16 ans, est jugé apte à y entrer, ainsi que Napoléon et trois de leurs condisciples.

A l’examen d’artillerie de 1785, il fut reçu capitaine (5ème sur 58) et est affecté au 1er régiment d’artillerie de la marine, basé à Cherbourg en Normandie. Bien que séparé de Napoléon, alors en Corse, il ne cessa jamais leurs correspondances. Il alternera entre son apprentissage et ses classes, et des permissions à Paris ou en Lorraine auprès de ce qu’il reste de sa famille. Lazare aimait la lecture et la géographie, étudiant assidûment d’anciens ouvrages militaires et trouvant pourtant un peu de temps pour l’équitation.

Lorsque la Révolution éclata en 1789, le capitaine avait vingt-et-un an. Marie-Antoinette d’Autriche, toujours profondément attachée à ce neveu illégitime, lui permis de contracter un mariage avec la jeune Aurore de Beauvoir du Roure, fille du comte de Roure. Âgée de seulement 14 ans, la demoiselle n’était que plus aventureuse et rigoureusement avide de liberté. Leur rencontre sera électrique et leurs premiers émois aussi inattendus que fusionnels, par la pensée comme par le cœur. Entretenant une correspondance lorsqu’il était en poste d’artillerie, chaque retrouvaille n’était qu’une tempête de sens et de promesses murmurées au creux de l’oreille. Lorsqu’il fut affecté à Paris pour la répression des émeutes de la faim qui éclatèrent un peu partout en ville, il l’obligea à s’installer en dehors de la cité et trouva un petit presbytère à proximité de Meudon pour l’y loger. Elle n’y resta pas très longtemps, avide des grands esprits de leur temps et suffisamment intelligente pour comprendre la pensée des uns comme des autres. Ils auront des altercations, des divergences de pensées, mais cela ne les empêchera pas de donner naissance à un fils en janvier 1791 : Charles.

En février 1791, Lazare du dire au revoir à sa mère et sa tante, Madame Victoire, qui, par les pressions des lois contre l’Eglise, furent obligées de fuir la France pour l’Italie. Arrêtées puis retenues quelques jours à Arnay-le-Duc, il convainquit Mirabeau de les défendre devant l’Assemblée et elles purent parvenir en Savoie et, enfin, à Rome en avril 1791. C’est la dernière fois qu’il les verra, ayant des obligations aussi bien militaires que familiales à honorer. Cette même année, il fut d'ailleurs inquiété et emprisonné pour sa proximité avec la famille royale de France, puis relaxé suite à la défense de ses supérieurs. Ce sera l'unique fois où on fera le lien entre lui et ses possibles géniteurs. En 1792, lors de l’invasion des Tuileries, il retrouvera son ancien compagnon de collège Bonaparte et assistera malgré lui à la lente mais certaine chute de la monarchie française face aux indépendantistes. L’exécution du roi en janvier 1793, puis de Marie-Antoinette qui lui fut si chère marqua un tel tournant dans ses idéaux qu’il fit une demande de congé auprès de son régiment et l’obtint. Il pu ainsi rester à Paris et y rencontrer l’instrument fatal de son destin : Lestat.



LA RENCONTRE


...



BREAK THIS CURSE
YOU WILL HEAR THUNDER AND REMEMBER ME, AND THINK : HE WANTED STORMS. THE RIM OF THE SKY WILL BE THE COLOUR OF HARD CRIMSON, AND YOUR HEART, AS IT WAS THEN, WILL BE ON FIRE. ▬ the gods are tired of being gods.

Revenir en haut Aller en bas
Orion M. Bogn
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?

avatar
#TRITON — M'ENTENDS-TU ?
▼ Crédit Avatar : Me

▲ Bavardages : 74

MessageSujet: Re: In a cage puts all heaven in a rage...   Mer 9 Mai - 15:59
Ah mon tour de commenter cette fois ci
Déjà j'approuve le premier gif de cette fiche et j'approuve beaucoup de chose dans cette fiche
MON LAZARE, LOUIS, GAU.. J'ai vraiment du mal avec ce prénom On va s'arrêter à Louis mais.. JE L'AIME QUAND MEME


Child of ☀️ the Ocean
I wanna float with you. ✻Show the world you've got that fire. Feel the rhythm getting louder prove to them you've got the moves. I don't know about you but I feel better when I'm dancing. You know we can do this together. Don't you feel better when you're dancing?
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel De Lioncourt
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?

avatar
#VAMPIRE — A PETITE DOSE ?
▼ Crédit Avatar : Me

▲ Bavardages : 113

MessageSujet: Re: In a cage puts all heaven in a rage...   Jeu 10 Mai - 0:30
*Saute sur Lazare*

Papaaaaaaaaaaaaaa d'amour


Bloody Mary
Revenir en haut Aller en bas
Vincent Van Gaugh
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANT — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : NOBODY

▲ Bavardages : 60

MessageSujet: Re: In a cage puts all heaven in a rage...   Dim 17 Juin - 12:16
QU'ON DONNE UN BOUCLIER A CET HOMME!...
...
Wrong movie   


- Nymph-
This city looks so pretty, do you wanna burn it with me?
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Cold
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?

avatar
#MUTANTE — MAIS PAS DEUX ?
▼ Crédit Avatar : Dydy

▲ Bavardages : 121

MessageSujet: Re: In a cage puts all heaven in a rage...   Dim 17 Juin - 14:07
Reee



Sang gelé, coeur chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: In a cage puts all heaven in a rage...   
Revenir en haut Aller en bas
 

In a cage puts all heaven in a rage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call Me Legend ::  :: Présentations :: Les Validés-